Gmail essaie de repérer les piratages de compte

24 mars 2010 à 18h18
0
Google vient de lancer une nouvelle fonctionnalité dans la version anglaise de sa messagerie électronique, Gmail. Activable sur n'importe quel compte (il suffit de changer la langue pour passer en anglais dans les paramètres), elle permet de lutter contre les utilisations abusives de votre compte.

Voilà pour la petite histoire : « Il y a plusieurs semaines, j'ai reçu un email d'un ami londonien me demandant de l'argent pour l'aider. Il se trouve que cet email était envoyé par un escroc qui avait piraté le compte de mon ami. » Donc, en dehors du fait qu'il ait un ami londonien, notre développeur de Google nous apprend que sur Gmail aussi, le vol d'identité est possible. Il serait d'ailleurs de plus en plus fréquent. Et s'il est facile de se débarrasser des emails d'inconnus vous proposant des milliers d'euros contre votre numéro de compte, quand ça vient d'un ami, c'est plus compliqué.

Or Google avait déjà lancé une fenêtre de surveillance de l'activité du compte, avec la possibilité de désactiver les autres sessions que celle en cours devant vos yeux. Gmail va plus loin aujourd'hui, avec un outil d'alerte. « Warning : we believe your account was recently accessed from : Poland. » Et si vous n'êtes jamais allé en Pologne, il est temps de vous inquiéter de cet accès, probablement frauduleux, et de le déconnecter via la fenêtre de surveillance. Google vous conseille de changer votre mot de passe par la même occasion.

Mais que se passe-t-il si vous étiez en Pologne 5h avant, vous connectant depuis l'aéroport avant de sauter dans un avion, et qu'en bon accroc à Gmail vous avez revérifié votre compte en arrivant à Paris ? Comme Google compare les adresses IP pour déterminer l'éventuelle fraude, vous aurez sans doute le message d'alerte. Mais pas de panique, Google ne tente rien sans action de votre part.

La fonction est d'ores et déjà disponible sur la version anglaise de Gmail, et devrait être bientôt proposée aux utilisateurs de Google Apps. En espérant que votre pirate ne soit pas un voisin, Gmail ne se basant que sur des distances éloignées pour ses alertes.

03033960-photo-gmail-warning.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Synology DX510 : ajoutez 5 disques durs à votre NAS
Mac : Messenger 8 disponible en version bêta
Hacker Croll, le pirate de Twitter, arrêté en France
L'énigmatique Steve Jobs deviendrait-il bavard ?
Les Catalyst de mars sont en ligne : gains de perf.
Virtualisation : Microsoft renforce son offre avec Citrix contre Vmware
VIA lance un chipset basse conso qui lit les Blu-ray
Symantec surveille le trafic web contre les botnets
Skype arrive demain sur le réseau américain Verizon
Twitter s'invitera sur BlackBerry le 31 mars
Haut de page