Twitter réduit le spam à 1% des tweets

24 mars 2010 à 12h59
0
Bientôt la fin des spams sur Twitter ? Le service de micro-blogging annonce en tous cas sur son blog avoir fortement réduit ces tweets intrusifs, avec la volonté de ne pas faire de son service le nouvel eldorado des pourrisseurs de boîtes de courriel.

« Poster des liens vers des sites de phishing ou de malwares, envoyer systématiquement des tweets dupliqués, suivre et arrêter de suivre des comptes de façon agressive pour se faire remarquer. » Voici les exemples donnés par l'équipe sur son « Etat du spam sur Twitter ». Et de prévenir : « que vous le vouliez ou non, avec la popularisation du système, de plus en plus de spammeurs vont essayer de se l'approprier. »

Une « bataille constante » pour Twitter donc, et un certain succès. La chute du nombre de spams a été amorcée il y a huit mois selon le graphique publié, et de 9% de spweets en moyenne en août 2009, on passe à 1% aujourd'hui. Avec des pics moins forts, signe que le contrôle est efficace. Le contraste est fort avec l'email, certes beaucoup plus développé, mais qui connaîtrait un taux de spam de plus de 90% selon Symantec.

Twitter ne s'étend pas beaucoup sur ses méthodes de lutte contre le spam, mais rappelle à toutes fins utiles l'intérêt du bouton « Signaler Machin comme spam ». Mais pas besoin de s'étendre, les twittoyens connaissent déjà bien cet outil.

01F4000003033174-photo-spam-twitter.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Unigine Heaven 2.0 : benchmark Dx 11 Windows & Linux
Antivirus gratuit : Avira lance Antivir Personal 10
US : Recherchez du bout des doigts sur iPhone avec Yahoo! Sketch-a-Search
Un week-end gratuit autour du MMO  Champions Online
Jeux d'argent en ligne : tous les acteurs sont dans les starting-blocks
Les TV de rattrapage TF1 et M6 bientôt sur Freebox
Adobe lance le compte à rebours de la Creative Suite 5
Google et Yahoo! pointent du doigt le filtrage du net en Australie
Le Music Store d'Ubuntu One est ouvert en bêta
Micro-blogging : Tumblr dévoile un modèle économique
Haut de page