Rejoint par Frédéric Lefebvre, Twitter se marre (màj)

Par Alexandre Laurent
le 26 novembre 2009 à 18h27
0
On a connu des accueils plus amicaux. Coutumier des déclarations fracassantes, partisan déclaré du contrôle d'Internet, le porte-parole de l'UMP vient de faire une entrée remarquée sur le réseau social Twitter. Des dizaines de messages ironiques accompagnent l'arrivée sur ce service dit de « microblogging » d'un homme politique qui, en mai dernier, affirmait au Nouvel Obs que « Les minimessages de Twitter, c'est pour faire chic, mais c'est pas là que ça se passe ».

Ouvert mercredi soir, le compte @FLefebvre_UMP ne suscite dans un premier temps que quelques commentaires circonspects. S'agirait-il d'un imposteur ? Pas impossible, lorsqu'on sait combien certains internautes abhorrent l'homme. Aude Baron, journaliste au Post, obtient rapidement la confirmation que tout le monde attend auprès d'une assistante de Frédéric Lefebvre : il est bien le détenteur du compte.

Amateurs d'humour vachard, bienvenue sur Internet. Le député, qui se faisait tailler des costards avant d'être inscrit, fait immédiatement l'objet d'une ribambelle de messages sarcastiques. Méchants, parfois ; drôles, assez souvent.

02631750-photo-twitter-fr-d-ric-lefebvre.jpg

« Le philosophe JC Van Damme n'étant pas encore sur Twitter, on se contentera pour le moment de @FLefebvre_UMP », ironise @faskil. « Moi je trouve qu'en venant sur Twitter, @FLefebvre_ump a un côté kamikaze qui ne manque pas de panache... », comente @xternisien, journaliste au Monde. « Vous êtes de loin le plus drôle, le plus formidable et le plus imaginatif. Le tout-à-l'égoût se réjouit de vous parler », ajoute @alphoenix, faisant référence à la célèbre citation de Denis Olivennes (Internet est le tout à l'égout de la démocratie).

Le plus mordant est sans doute à chercher du côté des « listes », une récente fonctionnalité de Twitter qui permet de réunir plusieurs comptes utilisateur que l'on souhaite suivre et qui partagent un dénominateur commun. Inscrit depuis 24 heures, Frédéric Lefebvre est déjà cité dans 153 de ces listes à l'heure où nous écrivons ces lignes. Dans le lot, Crétin des Alpes, Trolls, Blaireaux du Web, et autres qualificatifs du même goût. On y trouve même un point Godwin ou deux. Le phénomène inspire un très joli titre à Ecrans.fr, Frédéric Lefebvre tête de liste sur Twitter. La plupart d'entre elles ne comportent toutefois que Frédéric Lefebvre, même si chez certains, il est accompagné par Franck Riester, célèbre sur le Web depuis ses travaux sur Hadopi. Vers 18 heures, plus de 600 internautes suivent déjà le compte de « Fredo ».

Lui n'a pour l'instant laissé que quelques messages. Dans l'un d'eux, il commente l'accueil qui lui a été réservé : « Vous êtes formidables ... et drôles en plus ! Quelle imagination fertile !! », publié vers 16 heures. Une heure plus tard, après qu'on lui a rappelé ses précédentes déclarations relatives à Twitter, il ajoute : « C'était donc vrai , maintenant cela se passe aussi sur twitter ! ».

02631752-photo-twitter-fr-d-ric-lefebvre.jpg

Très actifs sur leur compte, Nathalie Kosciusko-Morizet (@NK_M, suivi par 15.000 personnes), côté gouvernement, ou Benoit Hamon (@benoithamon, 8500 followers), côté opposition, confirmeront sans doute. Christine Boutin, dont l'entrée sur Twitter le 17 novembre dernier (200 personnes suivent le compte), n'a pas suscité un accueil aussi chaleureux, s'abstiendra peut-être.

Reste à voir, une fois les réactions épidermiques passées, si Frédéric Lefebvre restera actif sur Twitter, et s'il saura manier l'outil de façon à rallier les railleurs à son propos. A moins qu'il ne se contente de faire sienne la maxime du général de Gaulle, citée par @Audric_G : « L'essentiel n'est pas qu'on dise du bien ou du mal de vous..l'essentiel c'est qu'on parle de vous ».

Mise à jour, 27/11, 08h30 : le compte de Frédéric Lefebvre a été suspendu jeudi soir par Twitter. L'intéressé s'en amuse sur Facebook, où il explique : « Oui il est suspendu pour trafic anormal. Il y a des limites par jour sur twitter. Il va etre rétabli. » et ajoute « C'est drôle Twitter ! Vos ennemis font autant votre succès que vos amis... grande différence avec Facebook ! »
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Anthem : en difficulté, BioWare met sa feuille de route en pause pour réparer son jeu
Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
scroll top