Les majors accusées d'entente sur la musique en ligne

15 janvier 2010 à 15h32
0
00F0000002751702-photo-itunes-store.jpg
Six majors du disque sont accusées d'entente illicite sur les prix de la musique en ligne, en violation de la réglementation antitrust américaine. C'est une cour d'appel fédérale de Manhattan (New York) qui a relancé une procédure, classée sans suite en octobre 2008, à l'encontre notamment d'EMI, d'Universal, de Sony BMG et de Warner.

Plusieurs plaintes avaient été déposées à l'encontre de ces majors, réunies en deux joint ventures qui détenaient alors 80% du marché de la musique en ligne, les accusant d'avoir conclu un accord fixant le prix minimum d'un morceau de musique à 0,70 dollar.

Malgré la similitude flagrante des offres des boutiques de musique en ligne, le juge avait estimé que les arguments des plaignants n'étaient pas recevables. De là à penser que les majors avaient également conclu un accord tacite avec le juge...

La cour d'appel envisage cette fois de donner plus de poids à la procédure en regroupant ces plaintes, déposées dans plusieurs états américains entre 2005 et 2006, en un recours collectif. Verdict prochainement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top