Microsoft Office retiré de la vente aux États-Unis

0
000000F001460176-photo-bo-te-de-microsoft-word-2007.jpg
Lundi marquait une date butoir dans l'affaire de brevet affectant Microsoft Word. Le géant du logiciel avait beau avoir annoncé qu'il se mettrait rapidement en conformité avec l'injonction prenant effet le 11 janvier 2010, il a dû retirer son traitement de texte de la vente aux États-Unis, faute d'avoir pu distribuer une version rectifiée à temps. La suite bureautique Office, comportant ce logiciel, a en toute logique subit le même sort.

Si Microsoft a d'ores et déjà publié un correctif qui remet Word en conformité avec la loi américaine en le privant de la fonction Custom XML brevetée par une petite société canadienne, la version boite en vente sur le Microsoft Store proposait toujours cette fonction.

La firme de Redmond informait alors ses clients que des versions rectifiées du logiciel et de la suite étaient en cours d'acheminement, qu'elles seraient rapidement de retour et qu'ils pouvaient acheter l'édition Intégrale pour 680 dollars ou essayer la Beta d'Office 2010 en attendant. Deux jours plus tard, certaines éditions de la suite sont effectivement à nouveau disponibles, mais d'autres sont encore « non disponible », alors que la boutique fait la distinction avec les produits qui ne sont « pas en stock ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le triple play à 20 E/mois peu populaire selon Iliad
L'ouverture de la bêta  Star Trek Online  illustrée
Elevation Partners, propriétaire d'un tiers de Palm, débauche chez Apple
VMware confirme  le rachat de Zimbra à Yahoo!
Piratage raté d'un collégien qui voulait changer ses notes
Booklet 3G : Nokia débute les précommandes, recherche une subvention opérateur
UK : Gordon Brown va lutter contre la fracture numérique
Une seule faille pour le premier patch Tuesday de 2010
Une enquête sur les
  Star Wars The Old Republic  arrivera au printemps 2011
Haut de page