492 millions de SMS seront envoyés au Nouvel An

le 29 décembre 2009 à 15h56
0
0082000001859182-photo-sms-logo.jpg
Le SMS reste très populaire lors des fêtes de fin d'année, c'est en tout cas ce que l'on peut conclure de l'une des dépêches publiées par l'agence AFP. Le 24 décembre dernier, 274 millions de messages ont été envoyés sur les réseaux téléphoniques français et pas moins de 292 millions le lendemain. Le 1er janvier 2010, on estime à 492 millions le nombre de SMS de « Bonne Année » contre 360 millions le même jour cette année ; cela représente une croissance de près de 37%.

Un porte-parole de SFR explique que « dans la plupart des forfaits, il y a désormais les textos en illimité. Les SMS sont vraiment rentrés dans les moeurs, quel que soit l'âge. Les moins jeunes s'y mettent aussi ». Chacun des opérateurs s'attend donc à une forte activité.

Orange, qui avait enregistré 149 millions de messages au premier janvier dernier, prévoit une hausse « de l'ordre de 25% », rapporte l'AFP, contre +57% chez Bouygues Telecom (environ 126 millions) et +40% chez SFR (environ 180 millions). En espérant que les réseaux supporteront la charge...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Opera Touch : des nouveautés sur Android et iOS
Huawei : forte baisse des ventes mondiales attendue en cas de maintien de l'interdiction
Opel Corsa F électrique : les specs du modèle dévoilés avant le lancement officiel
La Commission européenne vote un ensemble de lois pour réguler les drones en Europe
COMPUTEX 2019 - ASUS : comment suivre la conférence anniversaire en direct ?
Spotify : vous pouvez désormais programmer l'extinction automatique sur Android
PC Windows 10 : 5 bonnes raisons de franchir le pas
Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
scroll top