L'adserver Evonia dépasse le milliard d'impressions mensuelles

Par
Le 23 décembre 2009
 0
012c000002694418-photo-evonia.jpg
Les rachats d'Adtech par AOL, DoubleClick par Google ou Atlas par Microsoft n'empêchent pas l'apparition de nouveau acteurs indépendants dans l'univers des adservers, ces logiciels chargés de diffuser les bannières publicitaires.

Après OpenX, Weborama ou encore Etineria, c'est au tour de la société Evonia, basée à Paris, de monter en puissance sur ce segment particulièrement concurrentiel. Entre sa solution Affiz Adserver, destinée aux blogueurs et webmasters indépendants, et sa solution Evonia Adserver, visant plus spécifiquement les grands comptes, la société annonce avoir dépassé le cap du milliard d'impressions mensuelles.

"Nos utilisateurs s'intéressent beaucoup à la philosophie "Quick and Simple" du Adserver qui possède les fonctionnalités essentielles attendues, et même quelques innovations. Nous travaillons d'ailleurs sur une nouveauté majeure avec un client pour diffuser sur un support connu mais encore délaissé par les adservers." nous explique Julien DEFAUT, Directeur associé d'Evonia.

Gratuite pour les éditeurs en échange de 5% de leur inventaire, la solution est facturée à partir de 4,99 euros HT par mois. Des tarifs très agressifs, qui pourraient démocratiser ces solutions publicitaires et sans doute bousculer un marché français, historiquement dominé par DoubleClick (Google), Open AdStream (WPP), Adtech (AOL) ou encore Smart Adserver (AxelSpringer).
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top