HP : la Webcam qui ne voulait pas suivre les noirs

Il y a de quoi se sentir lésé : Desi, un afro-américain, vient de constater que le logiciel de reconnaissance faciale associé à la webcam de son ordinateur HP MediaSmart était incapable de suivre son visage, alors que sa collègue blanche est parfaitement détectée. Durant plus de deux minutes, tous deux s'amusent à enchainer les tests, avec à chaque fois un constat identique : la Webcam reconnait parfaitement la personne qui a la peau blanche, mais snobe celle qui a la peau noire ! Postée le 10 décembre dernier, la vidéo dans laquelle Desi et sa collègue illustrent ce qui semble être un défaut de la solution de reconnaissance faciale proposée par HP au sein de ses ordinateurs totalise près de 200.000 lectures et a déjà suscité plus de 1500 commentaires. « Moi je le dis, les ordinateurs HP sont racistes », se marre Desi. Scandale en vue ?



HP, numéro un mondial des PC que l'on imagine assez mal implémenter des fonctionnalités discriminantes au sein de ses produits, a réagi dimanche par l'intermédiaire d'un de ses blogs.

« Certains d'entre vous ont peut être vu ou entendu parler de cette vidéo YouTube dans laquelle un logiciel de reconnaissance faciale ne fonctionne pas pour l'un de nos clients. Nous remercions Desi, et les gens qui ont vu ou commenté ce sujet, pour avoir porté ce sujet à notre attention », y commente Tony « Frosty » Welch, en charge des communautés chez HP.

« La technologie que nous utilisons repose sur des algorithmes qui mesurent la différence de contraste entre les yeux et le haut des joues ou du nez. Nous pensons que la caméra peut éprouver quelques difficultés à "voir" ce contraste dans des conditions où le premier plan n'est pas suffisamment éclairé », explique le représentant du fabricant. Une façon diplomatique de dire que les peaux noires sont trop sombres pour les logiciels de reconnaissance faciale ?

HP prend logiquement l'engagement de se pencher sérieusement sur la question. Dans les commentaires, plusieurs internautes font part de leur scepticisme, et soulignent que les conditions d'éclairage sont identiques pour les deux personnes qui passent devant la caméra.

En ces temps où règne le buzz et où marques et politiques redoutent la diffusion rapide de messages ou de vidéos viraux susceptibles de nuire à leur image, que retenir de cette anecdote ? HP a assez joliment répondu à Desi et sans doute désamorcé la controverse qui aurait pu naitre d'un logiciel soi-disant « raciste ». Dans le même temps, il a aussi légitimé cette vidéo, lui promettant une visibilité sans précédent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
LiveWire sera la marque officielle des motos électriques Harley-Davidson
Sans faute ! La Chine réussit à poser le petit rover Zhurong à la surface de Mars
Test JBL Live 660NC : un milieu de gamme simple et robuste, pour titiller les autres grandes marques
Haut de page