Nouveaux paramètres de confidentialité sur Facebook

18 septembre 2018 à 14h42
0
Depuis mercredi, les internautes qui se connectent à leur compte Facebook sont invités à mettre à jour les options de confidentialité de leur profil. Un bandeau, affiché en haut de page, présente un message expliquant que de nouvelles options sont disponibles et conduit vers une page permettant d'en configurer en quelques clics les paramètres.

00A0000002087382-photo-facebook.jpg
La mise en place de ces nouvelles options, annoncée il y a quelques semaines, intervient alors que le réseau social vient d'annoncer que les contenus publics de ses pages pourraient être indexés par les moteurs de recherche. Il assure que l'utilisateur a toujours la possibilité de protéger son profil des robots de Google et consorts s'il le désire. Paradoxe d'un réseau qui se dit soucieux de la vie privée de ses membres, mais cherche dans le même temps à augmenter son audience et sa visibilité par le biais des moteurs ?

Concrètement, ces options permettent de configurer très simplement quelles sont les contenus du profil qui peuvent être vus par tous, et quels sont ceux dont la consultation doit être réservée au réseau de contacts. Par défaut, elle propose que le nom d'utilisateur et la photo du profil soient lisibles, de façon à aider les internautes à localiser des personnes qu'ils connaissent. Les réglages peuvent ensuite être affinés pour tous les éléments du profil via la page « Confidentialité » pour que, par exemple, photos ou publications ne puissent être vus que par un groupe de contacts donné.

0190000002665314-photo-nouveaux-param-tres-de-confidentialit-facebook.jpg

« Les fonctionnalités que nous annonçons aujourd'hui ne représentent pas la ligne d'arrivée, mais la dernière évolution de notre processus itératif. De bonnes suggestions et retours utilisateurs nous ont aidés à en arriver là et nous attendons avec impatience les nouveaux commentaires pour nous aider à développer la prochaine innovation en termes de confidentialité et de contrôle utilisateur. », promet Chris Cox, vice président produit de Facebook.

Le réseau aux 350 millions de membres en profite pour rappeler que sa politique en matière de partage d'informations avec les annonceurs n'a pas évolué et que cette dernière reste entièrement placée entre les mains de l'internaute. Celui-ci n'est toutefois pas toujours au fait de ce qu'il convient de partager ou de garder privé. En début de semaine, l'éditeur Sophos indiquait ainsi avoir pu se connecter à de nombreux profils et y récupérer numéros de téléphone portable ou adresses email de la façon la plus simple qui soit, en se contentant de créer de faux comptes utilisateur et en ajoutant des personnes prises au hasard comme amis.

En début de semaine, Facebook a annoncé la création d'un conseil consultatif de sécurité regroupant cinq organisations nord-américaines et européennes spécialisées sur ces problématiques de sécurité en ligne, qui sera chargé de mettre en lumière les meilleures pratiques en matière de prévention et d'information.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

En route vers des alimentations 80 Plus Platinum
Motoblur : le smartphone Dext de Motorola sous Android compatible Skyrock
Picasa 3.6 intègre des albums collaboratifs
Le plan de sauvegarde de Thomson ne séduit pas les marchés
Nokia créé une alliance pour doper ses services mobiles en Chine
Packard Bell rappelle certaines batteries de portables
Numérisation : Sarkozy peu favorable à Google ?
L'UFC s'attaque aux pratiques commerciales de Free
Première mise à jour pour  James Cameron's Avatar
WHDI 1.0 : pour des TV connectées sans fil
Haut de page