Tutoriel : virtualiser Chrome OS sur sa machine

0
Tout juste mis à disposition par Google, le code source de son futur système d'exploitation, Chrome OS, a rapidement été compilé et mis à disposition des internautes via différents réseaux d'échange de fichiers. Il est donc aisé de récupérer l'archive de quelque 300 Mo qui contient l'image d'installation de Chrome OS, pour l'instant désigné sous son nom de code, Chromium. Le meilleur moyen de tester cette version, dont on rappelle qu'elle est encore jeune et pas forcément représentative de ce que donnera le système final, reste encore de la virtualiser. Pour ce faire, Virtualbox de Sun apparait comme une solution de choix puisqu'elle est disponible gratuitement sous Windows, Linux et Mac OS. C'est donc elle que nous avons utilisée pour vous concocter un rapide tutoriel en images.

Avant de commencer, petite mise en garde : l'essentiel des fonctionnalités de Chrome OS est, comme nous l'expliquions hier soir, lié à un compte Google en ligne. Un simple compte identifié par une adresse Gmail suffit pour lancer le système, mais il est pour l'instant impératif de disposer d'une adresse en « @google.com » pour accéder au menu principal de Chrome OS. Sans ce viatique, Chrome OS se résume finalement à un environnement basé sur Chrome. Les captures d'écran et vidéos disséminés sur le Web vous offriront donc peut-être un meilleur aperçu que la dernière build en date, publiée jeudi. Si néanmoins vous êtes joueur et souhaitez faire l'expérience, voici comment procéder !

On commencera bien sûr par télécharger VirtualBox (Windows, Mac OS X, Linux), puis par l'installer. Il faudra ensuite se procurer l'image contenant Chrome OS, très largement partagée sur BitTorrent.

Une fois VirtualBox installé, lancez le logiciel. Il va falloir créer une machine virtuelle, dans laquelle sera exécuté Chrome OS. Choisissez le nom que vous souhaitez lui donner, puis Linux dans la famille des systèmes d'exploitation et Ubuntu au niveau de la version. Cliquez sur suivant, puis paramétrez la quantité de mémoire à vive à allouer à la machine virtuelle. Ne dépasser pas 50% de la quantité totale des ressources de votre ordinateur.

00C8000002614820-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg
00C8000002614822-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg

Cochez ensuite l'option disque dur d'amorçage, et utiliser disque dur existant. Au niveau du menu déroulant, cliquez sur l'icône, puis indiquez l'emplacement de l'image de Chrome OS que vous aurez préalablement extraite de son archive (format bz2, utilisez Winrar ou 7zip par exemple). Sélectionnez cette image, et validez vos choix à l'étape suivante. A partir de là, lancez la machine virtuelle depuis VirtualBox. Le système d'exploitation va alors se charger en une vingtaine de secondes. Vous arrivez sur un écran d'accueil, où vous sera demandé un identifiant Google. Entrez le nom d'utilisateur de votre compte Google, puis votre mot de passe, et pressez Entrée.

00C8000002614824-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg
00C8000002614826-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg
00C8000002614828-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg

Vous êtes maintenant au sein de Chrome OS, qui se présente comme une simple fenêtre de navigateur assortie de quelques options. On retrouve la navigation par onglets de Chrome, qui par défaut va s'enrichir des services Google que vous utilisez : Gmail et Google Calendar dans l'exemple ci-dessous. A droite, vous retrouvez les onglets de navigation classiques.

00FA000002614830-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg
00FA000002614832-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg

En haut à gauche, on observe le logo rond de Chrome. Par ce biais, on accède en théorie à la page qui liste les différents raccourcis vers nos données utilisateurs stockées en ligne. C'est ici que l'accès est restreint aux détenteurs d'un compte « @google.com ». En haut à droite, on retrouve un indicateur d'état de la connexion réseau, ainsi que du niveau de charge de la batterie si l'on est sur un portable. Notons que par défaut, la résolution du système est limitée à 800 x 600 pixels.

00FA000002614834-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg
00FA000002614836-photo-installation-chrome-os-sur-virtualbox.jpg


Pour un aperçu des fonctionnalités qui seront accessibles une fois la version finale de Chrome OS sortie, consultez notre actualité Google publie le code source de Chrome OS.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Discussions sur le même sujet

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top