Gmail : baisse des prix pour le stockage payant

Par
Le 12 novembre 2009
 0
00c8000002589432-photo-gmail-stockage-options.jpg
Lorsqu'il fut dévoilé le 1er avril 2004, le service de courrier électronique Gmail fut d'emblée très médiatisé, non pas pour les fonctionnalités proposées mais pour sa capacité de stockage de 1 Go. Il n'y a pas si longtemps, les acteurs du marché ne proposaient en effet que quelques méga octets. Google souhaitait que tous les internautes puissent conserver une copie de leurs emails au sein d'une archive géante indexée par un moteur de recherche.

Au fil du temps, cette capacité de stockage augmenta de manière régulière selon l'activité enregistrée sur le compte de l'utilisateur. En août 2007, la firme proposa de nouvelles options payantes afin de bénéficier d'un plus grand espace pour stocker ses emails mais également ses clichés hébergés sur PicasaWeb Album. L'internaute dont la boite arrivait à saturation pouvait ainsi choisir d'étendre la capacité de cette dernière de 6 Go moyennant 20 dollars par an et ce, jusqu'à 250 Go.

Google annonce une baisse de ces tarifs ainsi que neuf offres afin de répondre plus précisément aux besoins de chacun. La première souscription est désormais proposée à 5 dollars pour 20 Go d'espace supplémentaires et jusqu'à 16 To (4096 dollars). Aujourd'hui tous les acteurs majeurs du marché se sont alignés sur Gmail. Yahoo! propose le stockage illimité des emails tandis que Hotmail offre 5 Go, une capacité qui s'étend également selon l'utilisation de l'internaute et qui semblerait plafonnée à 500 Go.

Aux Etats-Unis, au mois de janvier 2009, Gmail a enregistré une hausse de 88% sur un an avec une part de 10,82% et 31,2 millions de visiteurs uniques. Yahoo! est en pôle position du marché avec une part de 56,45% et 92,5 millions de visiteurs uniques devant Hotmail qui affiche une baisse régulière à 19,14% avec 43,4 millions de visiteurs.

Cette initiative ne manquera pas d'attiser les rumeurs autour du fameux GDrive, le très attendu espace de stockage en ligne au sein duquel l'internaute pourrait indexer l'ensemble de ses documents, mais cela est une autre histoire...
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top