Brevets : Apple se défendra contre les accusations de Nokia

0
00AA000000656684-photo-logo-apple.jpg
La semaine dernière nous apprenions que le fabricant finlandais Nokia avait déposé une plainte à l'encontre d'Apple en accusant la firme de Steve Jobs d'avoir violé une dizaine de brevets. Nokia expliquait en effet être propriétaire de certaines technologies concernant les connexions GSM, UMTS (3G) et WLAN.

Apple aurait intégré ces technologies au sein de ses iPhone et iPod Touch sans pour autant en payer les droits. Nokia expliquait alors : « Sur le secteur de la téléphonie mobile, le principe de base c'est que les sociétés contribuant au développement technologique pour établir des standards mettent à disposition un travail protégé par des droits de propriété intellectuelle, pour lesquelles les autres doivent en payer l'implémentation ».

Apple, pour sa part, n'entend pas se plier aux demandes de Nokia aussi facilement. En effet dans un document envoyé à la Securities and Exchange Commission, l'organisme américain chargé de contrôler les marchés financiers, Apple explique : « la société entend se défendre de manière très ferme ». Lors de la convalescence de Steve Jobs, Tim Cook, directeur des opérations financières d'Apple avait répété à plusieurs reprises que la firme défendrait la technologie embarquée au sein de ses iPhones.

Plutôt qu'un accord à l'amiable, la suite de cette affaire devrait donc se dérouler à la cour fédérale de l'état du Delaware.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Perseus : un chiffrement de données responsable
Six écrans LCD 22 pouces en test sur Clubic
NTT élit domicile à la Défense, confirme sa prise de participation dans Integralis
L'administration fiscale quitte Microsoft pour Mozilla
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Associations, le don en ligne a-t-il de l'avenir ?
Android et Windows Mobile : HTC ménage la chèvre et le chou
Brevet : Google trainé en justice pour Chrome
Spam : Facebook obtient 711 millions de dollars de dommages et intérêts
Une première mise à jour pour  Football Manager 2010
Haut de page