Open Text automatise la gestion d'emails pour Microsoft Exchange

Ariane Beky
28 octobre 2009 à 17h18
0
00641352-photo.jpg
Acquéreur de Vignette, l'éditeur canadien de logiciels de gestion du contenu d'entreprise (ECM) Open Text lance la nouvelle mouture de son client de gestion de messagerie pour Microsoft Exchange.

Axée sur l'automatisation, la v10 d'Open Text Email Management for MS Exchange inclut les nouveautés suivantes : un assistant de gestion des messages électroniques, la redirection de messages identifiés comme importants vers la suite Open Text ECM, ainsi que la classification des messages par rôles/fonctions des utilisateurs au sein de l'entreprise cliente.

Composant de la suite ECM d'Open Text, Email Management intègre une base centralisée dédiée à l'archivage de données enregistrées. La solution Open Text Email Management est censée permettre aux grands comptes de limiter leurs coûts d'utilisation d'un client professionnel de messagerie électronique, d'identifier, de gérer et de supprimer des contenus stockés dans les archives de la messagerie, et ce conformément aux réglementations en vigueur et aux règles internes.

Concurrent du français Nuxeo, Open Text s'est associé à Hitachi, StorageTek, EMC et NetApps pour assurer ses services de stockage.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top