Facebook ne développera pas d'O.S. mobile

18 septembre 2018 à 14h41
0
012C000002549410-photo-facebook-mobile.jpg
Facebook mobile
Longtemps chasse gardée de Palm (Palm O.S.), Microsoft (Windows Mobile) ou Nokia (Symbian O.S.), le marché des systèmes d'exploitation pour téléphones mobiles a été bouleversé ces dernières années par l'arrivée de nouveaux logiciels.

Outre le nouveau WebOS de Palm ou Maemo, soutenu par Nokia, ce segment est désormais également occupé par Blackberry O.S. (RIM), iPhone O.S. (Apple) et bien entendu Android, le nouveau système d'exploitation mobile de Google.

Déjà tiraillés entre une demi-douzaine d'environnements logiciels, les développeurs d'applications seront donc ravis d'apprendre que le réseau social Facebook, qui vient de dépasser les 350 millions de visiteurs uniques par mois au niveau mondial, n'a aucune ambition dans ce domaine.

"Lancer un nouvel OS serait très compliqué et complètement idiot car nous serions en concurrence avec nos propres partenaires. Notre objectif est que nos données soient partout, dans tous les téléphones mobiles, dans tous les systèmes d'exploitation, chez tous les opérateurs." explique Henri Moissinac, responsable de Facebook mobile, dans les colonnes de NetEco.com.

Une mise au point qui n'empêche toutefois pas Facebook de s'imposer sur les téléphones mobiles avec une audience passée en quelques mois de 20 millions à plus de 65 millions de visiteurs uniques par mois pour ses applications, accessibles depuis un iPhone, un Blackberry, un smartphone Nokia ou un Google Phone.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vmware : la virtualisation mobile prend (encore) du retard
  Assassin’s Creed 2,  le premier court-métrage
Nokia propose sa mise à jour v2.0 gratuite pour le smartphone N97
 AOL se dote d'un conseil d'administration, adieu Time Warner
De nouveaux thèmes en téléchargement pour Windows 7
Google Docs libère les données avec l'export par lot
Canonical limitera la livraison des CD gratuits d'Ubuntu
ICANN : bientôt des caractères non latins dans les URL
Internet Explorer 8 rattrapé par ses challengers
Humeur : Michael Jackson, l'inédit qui coute un rein
Haut de page