Thomson tente de relativiser ses mauvais résultats

0
00C8000001730152-photo-thomson.jpg
Thomson vient de publier un chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2009 en recul de... 20%. Son service de communication, pour « couvrir » la mauvaise nouvelle, a multiplié les annonces. Une stratégie qui ne semble pas rassurer les marchés qui dévalorisent actuellement le titre de plus de 8%.

Poursuite de l'accord de duplication et de distribution de DVD avec Paramount, contrat avec LiveTV pour le développement de la télévision sur IP dans les transports aériens, contrat de production de programmes avec France 24, soutien de plusieurs grands studios pour le lancement de contenus cinématographiques Technicolor 3D et contrat avec HOT, premier câblo-opérateur israélien dans le déploiement de la Haute Définition. Thomson n'a pas peur d'effrayer les marchés. À défaut de noyer les observateurs, le groupe tente de relativiser ses mauvais chiffres du troisième trimestre. Rappelons qu'un plan de restructuration est en cours de discussion.

Reste que ce géant de l'audivosuel continu à se chercher une voie. Pour preuve son chiffre d'affaires du T3 2009, en recul de 20% (courants), n'a atteint qu'environ 800 millions d'euros. Thomson a indiqué que ces différentes cessions (Screenvision US, régie publicitaire et PRN, chaînes de télévision pour grands magasins) étaient en cours de discussion. À 17h46, l'action chutait de 8,10% à 1,236 euros. Le spécialiste de l'audiovisuel ne devrait finalement faire valider son plan de restructuration qu'au premier trimestre 2010 au lieu du quatrième trimestre 2009 (T3 2009).
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page