Hi-Media veut faire payer les internautes

18 septembre 2018 à 14h41
0
012C000002534696-photo-zimmermann-allopass.jpg
Cyril Zimmermann
Champion européen du micropaiement avec sa solution AlloPass (260 000 partenaires, 15 M€ de CA/mois), Hi-Media a décidé d'assumer sa position de leader. La société publie aujourd'hui une étude sur le paiement électronique, menée par Ifop auprès de plus de 2000 internautes en France et aux Etats-Unis.

"15 ans après les débuts de l'internet, un tel effort pédagogique est plus que jamais nécessaire. Le paiement est une évidence pour le commerce des biens physiques mais il reste encore marginal pour celui des biens numériques. A l'heure de la crise des industries culturelles comme la presse ou la musique, ce paradoxe mérite d'être souligné" a expliqué en introduction Cyril Zimmermann, PDG du groupe Hi-Media.

Selon l'étude réalisée par Ifop, plus de la moitié des internautes français et tout juste un quart des internautes américains connaissent le concept. Si la carte bancaire reste le principal outil de paiement pour les petits paiements (moins de 5 euros), les internautes sont également très consommateurs de téléphonie surtaxés (29%), de SMS surtaxés (26%), de portes monnaie électroniques (16%) voire de cartes prépayées (12%).

En terme d'usage, les internautes français plébiscitent le téléchargement de jeux (27%), de documents (24%) ou de musique (21%) alors que les américains sont nettement plus présents dans le téléchargement de musique (36%) et des biens virtuels (30%). "Nous constatons une surconsommation de biens comme la musique ou la vidéo avec plus de 4 achats par mois et par consommateur" précisent les auteurs de l'étude.

Ifop souligne également les freins à l'usage du micropaiement. Etonnamment, la préférence pour le gratuit n'est avancée que par 22% des internautes français, loin derrière l'absence de besoin (39%) ou la méconnaissance des solutions (35%). "Les internautes n'ont pas de réticence à l'usage de ses solutions qui disposent d'un fort potentiel de développement dans la musique, la presse ou la vidéo" indiquent les auteurs de l'étude.

Des conclusions qui vont en tout cas dans le sens du groupe Hi-Media, très engagé dans les solutions de paiement avec AlloPass ou le nouveau HiPay, mais également pour de nombreux éditeurs, partenaires du groupe, pour qui le micropaiement représente aujourd'hui jusqu'à la moitié du chiffre d'affaires, devant d'autres sources de revenus comme la publicité.

Le micropaiement en quelques dates
2000 : Lancement de Paypal (US)
2002 : Lancement du kiosque France Telecom (FR)
2005 : Lancement d'Internet Plus (FR)
2006 : Lancement de Google CheckOut (US)
2007 : Lancement de Amazon Flexible Payment (US)
2009 : Lancement de HiPay (licence bancaire) (FR)
2009 : Premiers tests de paiements mobiles NFC, lancement de Nokia Money, Projet Squirrel sur iPhone, ..
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Disney : la fin du DVD passera par le streaming
La démo de  Painkiller : Resurrection  retirée
Nokia intègre son offre de Push Mail dans les forfaits Origami d'Orange
L'Etat injecte indirectement 7,5 millions d'euros dans Dailymotion
Intel Pine Trail : l'Atom N450 disponible en janvier ?
Le point sur la gestion DirectX 11 dans les jeux
Alter Way s'investit dans le web avec Reciprok
Liberté de la presse : l'Europe n'est plus un modèle de démocratie pour Internet
Windows 7 facturé 35 euros pour certains étudiants
Windows 7 : les éditions, les tarifs, le test
Haut de page