Bruxelles n'hésitera pas à interdire la vente d'iPhone

0
000000F002447654-photo-photo-officielle-iphone-3gs.jpg
La pression monte entre Apple et la Comission européenne concernant les iPhone fissurés. Cette dernière a de nouveau réclamé des explications, alors que les incidents se sont multipliés en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, laissant la firme de Cupertino peu loquace.

En marge du projet de réglementation de limitation du niveau sonore des baladeurs et téléphones à fonctions musicales, la commissaire en charge des consommateurs Meglena Kuneva a averti qu'elle n'hésiterait pas à demander le retrait de l'iPhone s'il s'avérait dangereux. Les écrans de nombreux iPhone se seraient effectivement spontanément fissurés cet été, provoquant un tollé médiatique.

« Nous attendons les réponses des autorités nationales et du fabricant pour tirer des conclusions, » a-t-elle déclaré à l'AFP, « et s'il le faut, peu importe l'entreprise concernée et sa réputation, nous n'hésiterons pas ». Elle a en outre rappelé qu'elle avait décidé à trois reprises de retirer de la vente des produits, et « qu'elle n'hésiterait pas à le faire une quatrième fois ».

La Commission européenne contribuera-t-elle à son tour à la rareté de l'iPhone ? Réponse dans le prochain épisode...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page