Quid d'une pandémie à l'ère post Hadopi ?

01 juin 2018 à 15h36
0
02323340-photo-propositions-lecteurs-logo-hadopi.jpg
Quid des mesures liées à une pandémie dans une France où les internautes risquent d'être privés de connexion à Internet pour avoir téléchargé illégalement sur Internet ? La question est posée très sérieusement par le chapitre français de l'Internet Society qui, dans un communiqué, remet sur la table la question de la suspension de l'abonnement à Internet telle que prévue par la loi Hadopi.

Alors que l'épidémie de grippe A, ou grippe H1N1, pourrait bientôt atteindre le stade de la pandémie, l'ISOC France rappelle que dans le cas où les établissements scolaires devraient fermer, le gouvernement prévoit la distribution de cours par Internet. « Si les dispositions de la Loi Hadopi 2 étaient en vigueur aujourd'hui, l'accès au net de milliers de famille pourrait être suspendu et leurs enfants privés de facto du droit à l'éducation », dénonce l'association.

A quelques jours du vote solennel sur le second volet de la loi Hadopi à l'Assemblée nationale (où l'on prend également très au sérieux la menace liée à la grippe A), cette épidémie vient selon l'ISOC rappeler « qu'on ne peut pas prétendre entrer dans la société du 21e siècle avec des conceptions disciplinaires d'un autre âge ».

« L'Isoc France demande aux députés français de penser au présent et l'avenir de nos enfants, au moment du vote. En leur âme et conscience », concluent non sans emphase ses représentants, qui s'étaient déjà insurgés à plusieurs reprises contre la coupure de l'accès à Internet. Cette argumentation, un brin opportuniste, fera-t-elle mouche ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Arnaud Vanpoperinghe :
Google développerait un système de micropaiement pour les journaux
Les opérateurs se joignent à Bruxelles pour obliger le système eCall
Zen X-Fi 2 : le premier baladeur tactile de Creative
Chaque possesseur d'iPhone dépenserait en moyenne 45 dollars sur l'App Store
RateMe : Mobya lance une version de
Ericsson prend pied aux États-Unis et s'allie à AT&T
Microsoft lance ses accessoires PC portable de rentrée
Une offre
Le gouvernement américain passe à l'ère de l'OpenID
Haut de page