ZoneAlarm attaqué pour une mauvaise 'désignation'

Par
Le 02 décembre 2005
 0
{PUB}Comme nous l'avions évoqué dans cette brève, les firmes spécialisés dans les antispywares (ou anti-espions) sont de plus en plus exposé à des risques judiciaires lorsqu'il s'agit de proposer des produits impartiaux, aux avis / désignations tranchées.

Dans ce contexte, la firme 180Solutions a décidé d'attaquer en justice les développeurs des solutions de sécurité Zone Labs connus pour leurs logiciels ZoneAlarm. Au centre de l'affaire, la désignation employée par ZoneAlarm pour qualifier le logiciel Zango de 180. Selon ZoneAlarm, Zango serait un « keystroker », c'est à dire un logiciel qui enregistre et communique les entrées clavier effectuées par l'utilisateur. Le logiciel se chargerait aussi de communiquer la liste des sites Web visités par l'internaute sur les ordinateurs sur lesquels le logiciel Zango est installé.

180Solutions réfute ces classifications et a décidé d'attaquer Zone Labs devant les tribunaux. 180Solutions précise pour sa défense que : « ce n'est pas parce que l'API Windows Hook permet d'enregistrer les mouvements de la souris et les entrées clavier, que Zango exploite forcément ces fonctions ».

Pour 180Solutions, il existe un véritable problème de classification. L'absence de classifications standardisées et de véritables définitions pour les spywares poseraient problème et permettraient aux logiciels de sécurité de faire « tout et n'importe quoi dans ce domaine », précise Keith Smith le président de 180Solutions.

Ce sera désormais à la justice de trancher, mais on espère que ce genre d'affaires qui ont tendance à se multiplier ne mettra pas à mal l'efficacité des antispywares. Lorsqu'on connait la réputation des logiciels des firmes qui attaquent les développeurs d'antispywares, il y a toutefois de quoi s'inquiéter... La création prochaine d'une coalition (voir cette brève) permettra peut-être aux logiciels d'antispywares de mieux se débattre.
Modifié le 18/09/2018 à 15h01

Les dernières actualités

scroll top