Serveurs : la zone EMEA ne sera pas épargnée par la crise

0
0096000002033446-photo-idc.jpg
L'institut d'étude IDC vient de publier une estimation de ce que pourrait représenter le marché des serveurs en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) fin 2009. Il pourrait diminuer du tiers avant la fin de l'année, pour atteindre 12,4 milliards de dollars.

Cette correction, consécutive à la progression des solutions de virtualisation, comme l'illustre les velléités d'Oracle sur Sun et Virtual Iron, toucherait d'autant plus les serveurs de plus de 500.000 dollars. Les revenus de cette branche dans la zone, devraient chuter de plus de 50%, passant de 4,32 à 2,06 milliards de dollars cette année.

IDC a déjà constaté une baisse des ventes mondiales, qui ont atteint 9,9 milliards de dollars sur les trois premier mois de l'année (-24,5% sur un an). Mais l'institut reste optimiste pour l'avenir. Il estime qu'après une nouvelle décroissance en 2010 (-2,5%), le marché des serveurs en zone EMEA pourrait repartir à la hausse dès 2011.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Une seconde alpha pour Fennec sur Windows Mobile
Antivirus : Panda lance sa gamme 2010
Alain Maestracci, Nextedia :
Obama nomme Baker commissaire de l'Arcep américaine
Microsoft pourrait vendre RazorFish à Publicis
G-Series : DDR3 pour plateforme AM3 chez Patriot
Deux millions d'euros pour les jeunes pousses parisiennes
La Suisse démantèle un vaste réseau pédopornographique
Acer bientôt numéro 2 mondial des PC ?
Haut de page