Apple ne publiera pas d'applications sexy sur l'App Store

0
012C000002266870-photo-contenu-sexy-app-store.jpg
Apple a créé la surprise la semaine dernière en autorisant la publication sur l'App Store d'une application payante (2 dollars), interdite aux moins de 17 ans, référençant des contenus sexy.

Cela devait marquer l'entrée du kiosque logiciel d'Apple dans le monde des contenus pour adultes, fort de l'utilisation des fonctionnalités apportées par le firmware 3.0 des iPhone et iPod Touch. Ce dernier améliore le contrôle parental et est censé permettre d'autoriser ou non le lancement de certains logiciels suivant son âge. Mais Apple a rapidement fait interdire cette application.

« Hottest Girls » n'a donc été accessible que quelques heures, la polémique sur Internet au sujet de sa pertinence ayant visiblement suffit pour qu'Apple la dé référence. Cependant, selon ses développeurs, l'application a été retirée des ventes car elle rencontrait un succès trop important, ayant mis à mal les serveurs permettant de la télécharger.

Selon Apple, la situation est nettement plus claire. « Apple ne distribuera pas d'applications qui intègrent des contenus inappropriés. Le développeur de l'application a ajouté des contenus inappropriés depuis ses serveurs après avoir obtenu l'approbation d'Apple et le droit de la distribuer. C'était une violation directe de l'iPhone Developer Program. Cette application n'est donc plus disponible sur l'App Store », précise un représentant d'Apple sur Cnet.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page