Patrick Roger : AdsWizz : « Une campagne Audio se vend en moyenne à 15 € du CPM. »

01 juin 2018 à 15h36
0
Directeur Général d'Adswizz et pionnier du segment des gestionnaires de bannières publicitaires, Patrick Roger présente cet adserver spécialisé dans la publicité audio et vidéo dont l'ambition est d'accompagner les nombreuses web radios dans la monétisation de leurs flux.

JB -Patrick Roger, bonjour. Comment on présenter adswizz ? Un adserver spécialisé dans la publicité audio sur internet ? Quelle est votre offre exactement ?

00FA000002052330-photo-patrick-roger.jpg
Patrick Roger
PR -Adswizz a développé une offre centrée sur les campagnes Audio et Video dans le stream. Adswizz comprend toutes fonctionnalités d'un Adserver et communiquent avec Adfront ou d'autres sur demande. Adswizz se connecte aux autres Adserver Display du marché tels que DoubleClick, Adtech ou OAS. Dans le cadre de la Radio, Adswizz est le seul Adserver capable de délivrer des messages audio ciblés dans le stream quelque soit le serveur de streaming « Shoutcast », « Icecast » ou « Winamp » etc. Autrement dit tout le monde écoute le même programme audio mais reçoit une pub dédiée en fonction du type de profile et localisation. Les rapports sont très détaillés et le tracking dit « Post Listening » est possible en plus du type de tracking que l'on connaît déjà.
 
Afin de répondre à la demande des Radios FM, Adswizz permet de reprendre leurs programmes FM standard National ou Local mais avec la possibilité de remplacer les espaces de type Jingle, Fillers qui apparaissent « en ligne » comme des espaces « invendus » par des publicités Audio « vendues ».
 
Enfin Adswizz travaille sur un système de mesure en temps réel des streams pour l'ensemble du marché Européen.
 
JB -Concrètement, à qui s'adresse votre offre ?

Notre marché se compose de trois grands types d'acteurs:
-Les labelsqui distribuent leur musique aux radios Internet mais ont également démarré leur proper projet de streaming.C'est recent mais devrait prendre forme très rapidement si l'on en croit nos récentes visites chez SONY Music à New York. Ils ont mis en place toute une stratégie de promotion leurs artistes. Ils pensent que la publicité représentera très vite une plus grande part de revenu que la Music elle-même.

-Les “Pure players” - type Digitally Imported, Pandora, Live 365 etc. En dehors des très gros acteurs qui perdent toujours de l'argent, nous trouvons de nombreuses Radio de tailles moyennes et petites. Dans cette catégorie, le nombre de modèles économiques et de type de contenus est très différent. Cela étant c'est le groupe le plus dynamique et le plus créatif selon moi. L'ère de la musique gratuite est terminée ! La plupart migrent vers un modèle mixte de type souscription sans publicité et gratuit avec publicité, à l'image de Yes.fm, Spotify, Last.fm et d'autres. Le groupe des Web radios est de loin le plus International et souhaitent monétiser cette audience.

-Les radios FM ayant une présence Web. Ce n'est un secret pour personne, les radios FM perdent entre 8 et 11% en moyenne de leurs revenus dans le même temps où la croissance des radios en ligne est multiplié par 4.  L'idée première a été d'utiliser la publicité en ligne de type DISPLAY. Mais nous savons que les « Audinautes » viennent sur le player radio et écoutent de la musique ou la radio mais ne la regarde pas. Le Display monétise bien mal le Website et ne monétise en rien le « Stream ».
 
Les formats Audios les plus pratiqués sont soit purement « Audio » dans le stream soit « Audio » synchronisés avec une bannière permettant le clic. Les acheteurs Européens souhaitent des bannières Audio de 10-15s maximum et la possibilité de mesurer. Une campagne Audio se vend en moyenne à 15 € du CPM. Rien à voir avec le Display.
 
JB -Quelles sont les barrières à l'entrée pour ce type de service ? Qu'est-ce qui empêche DoubleClick, adtech, Atlas ou Smart Adserver d'entrer sur ce marché ?

PR -Il n'y a pas de barrière à l'entrée en tant que tel. Nous avons déployé Proxirégie (Régie d'une trentaine de webradios parmi les plus importantes) en France en 2 jours. Notre solution est Server Side, cela signifie que le player Audio va dialoguer avec le serveur de streaming tel que Shoutcast ou Icecast comme je l'ai dit en mode totalement transparent, sans savoir que Asdwizz est là ! C'est une installation très simple à effectuer.

Le type de contrat est également connu dans le monde du Display - Coût de mise en œuvre très faible, coût mensuelle de 100€ par station et par mois et un coût variable au CPM d'environ 0,35€/CPM pour les Régies d'au moins 20 stations. C'est très raisonnable. Nous avons à notre disposition de nombreuses possibilités de formats pre-Video, pre-Audio, In-stream Audio synchronisé avec une bannière, Skinning du player aux couleurs de l'annonceurs. Nous avons même le cas d'une pub Video en open stream liée à une voiture ouvrant et fermant ses portes au rythme de la musique déclenchée dans le player Audio.
 
JB -Google a récemment abandonné son propre projet de régie pub audio. Comment expliquez vous ce revirement ? Quelles sont vos prévisions pour ce marché ?

PR -Je crois que Google a decidé de se re-centrer sur son « core business ». Exemple: Doubleclick n'avait pas de Stand à Ad:tech Paris , pas plus qu'à San Francisco où j'étais la semaine passée. Le Stand Google était de taille modeste à San Francisco. J'ai rencontré Jag Duggal qui est responsable du projet Radio Online actuellement. La raison pour laquelle Google a fermé la division Broadcast est d'après Jag, responsable de ce projet précédemment, parce que cette unité de répondait plus aux nouveaux critères de Google. Aujourd'hui Jag conduit une équipe dédiée à la publicité en ligne ciblée par message Audio dans le stream accompagnée par des bannières. Leur cible est la « long tail ». Je pense que ce projet est très bon pour Adswizz et pour le marché.
 
Quant à la taille du marché, il est très difficile encore de donner des chiffres mais le marché US est 10 fois plus gros que le marché Européen actuellement. A nous de proposer et d'éduquer les agences Medias à ce nouveau type de publicité.
 
JB -Patrick Roger, je vous remercie.
 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sécurité : Ercom lève 12 millions d’euros
Motorola confirme l'arrivée de smartphones sous Android
MAJ : Mandriva Linux dévoile sa version 2009 Spring
David Rosenblatt (DoubleClick) quitte Google
  Wolverine  sort ses griffes en 2 vidéos exclusives
  Crysis Wars  , la mise à jour 1.5 est disponible
Etude : le Palm Pre coûterait 170 dollars à fabriquer
Cartes graphiques : Intel et NVIDIA en légère hausse
Cyberlink MediaShow Espresso : conversion avec CUDA
Un éditeur d’applications iPhone lève près de 3 millions d’euros
Haut de page