Smart AdServer propose de rendre les bannières publicitaires plus « visibles »

0
00DC000002004296-photo-smart-admetrics.jpg
Crise de croissance ? Champion français des gestionnaires de bannières publicitaires, Smart AdServer a publié ce matin les conclusions d'une étude interne portant sur la popularité des différents formats de bannières diffusées par son intermédiaire.

Selon ce baromètre baptisé Smart AdMetrics, le marché français compte encore une grande variété de formats (plus d'une vingtaine) mais des bannières comme la 728x90 ou le pavé 300x250 captent désormais à eux seuls plus de 60% des impressions, essentiellement au dépend de formats « historiques » comme le carré 250x250 ou la bannière 468x60, en voie de disparition.

L'étude pointe également une contradiction du marché publicitaire. Au delà d'une croissance objective de la superficie des bannières les plus populaires, Smart Adserver estime que celle ci a progressé moins vite que la résolution des écrans. « Dans les années 90, une bannière 468x60 représentait jusqu'à 9% de la résolution d'un écran VGA 640x480 pixels. Aujourd'hui, nous estimons que cette proportion tombe à 6% pour des bannières 728x90 s'affichant sur un écran XSGA de 1280x800 pixels de résolution » constate Cyrille Geffray, Directeur Général de Smart Adserver.

Une « crise de croissance » pour la bannière publicitaire des années 2000, paradoxalement moins visible aujourd'hui que dans les années 90, et qui pourrait peut être expliquer la moindre croissance du display par rapport aux liens sponsorisés. Reste pour les professionnels du secteur à proposer des bannières plus riches, plus créatives et sans doute tout simplement plus grandes, pour relancer une dynamique de croissance sur un segment dont l'objectif premier reste justement... la visibilité.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page