Lancement du plan Ordi 2.0 contre la fracture numérique

12 décembre 2008 à 16h45
0
00F0000001816818-photo-logo-du-plan-ordi-2-0.jpg
Annoncée en juin dernier et s'inscrivant dans le plan France numérique 2012 mené par le secrétaire d'état chargé du développement de l'économique numérique Eric Besson, l'initiative Ordi 2.0 a été lancée ce matin. Ce plan vise à réduire la fracture numérique en luttant contre le gaspillage des 2,5 millions d'ordinateurs dont se séparent les entreprises chaque année, dont une grande partie est encore en état de marche.

Il s'agit d'encourager le reconditionnement de ces ordinateurs dans le but de rattraper le retard qu'a la France sur le plan du taux d'équipement moyen, puisque seuls 55% des foyers français seraient équipés, contre 70% en moyenne en Europe. Une sélection d'organisations sont ainsi chargées de rénover les machines avant leur redistribution gratuite ou à très bas prix à des élèves ou à des personnes défavorisées (handicapés, personnes agées ou défavorisées).

Les entreprises donatrices sont quant à elle exonérées de charges, alors qu'elles rencontraient jusqu'à présent certains obstacles juridiques et financiers peu encourageants. Ces entreprises pouvaient déjà faire don de leurs machines à leurs salariés sans payer de charges dès décembre 2007 dans le cadre de la loi de finances. Des entreprises telles Areva, Casino, la Poste, la SNCF ou encore Microsoft sont d'ores et déjà partenaires et sont censées attirer d'autres donateurs. L'administration française elle-même manque toutefois à l'appel.

Tous les détails sur l'initiative Ordi 2.0, et en particulier la liste des associations qui revendent des machines, sont disponibles sur le site officiel.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page