Microsoft toujours intéressé par l'activité "Search Marketing" de Yahoo

Jérôme Bouteiller
08 décembre 2008 à 10h30
0
00FA000001797094-photo-yahoo-microsoft.jpg
Le feuilleton continue. Une semaine après un article du Sunday Times évoquant un nouveau projet de rachat de Yahoo par Microsoft, Steve Ballmer, PDG de la firme de Redmond, a officiellement manifesté son intérêt pour la jeune pousse de Sunnyvale.

"Un accord sur le moteur de recherches tombe vraiment sous le sens, pour Microsoft et pour Yahoo [...] les bonnes idées ont intérêt à être réalisées rapidement plutôt que lentement.", a-t-il déclaré au Wall Street Journal.

Bien que niant la tenue de négociations et malgré l'échec d'un premier rapprochement au printemps dernier, les deux groupes disposent désormais d'une nouvelle opportunité de fusion, en particulier sur le terrain stratégique des moteurs de recherche et du "search marketing" où les deux groupes sont de simples challengers... de Google.

Ces nombreuses rumeurs relancent en tout cas la spéculation sur Yahoo. Vendredi, le cours de l'action du groupe repassait au dessus des 11 dollars (+5%).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
NordVPN lance une offre fracassante à moins de 3€/mois pour les Soldes
The Medium : les développeurs invitent les joueurs à noter le jeu après l'avoir terminé
Un nouveau forfait 4G+ débarque chez Free avec 80 Go à 11,99€ par mois !
La dernière trilogie de jeux Tomb Raider va connaître une suite animée chez Netflix
Soldes Amazon : le SSD WD Blue M.2 500 Go toujours moins cher pour la 2ème démarque
Google abandonne Tilt Brush, son application de peinture en réalité virtuelle, et la rend open source
Haut de page