Le Blackberry Storm est encore largement perfectible

Par Alexandre Habian
le 28 novembre 2008 à 15h11
0
00C8000001774154-photo-blackberry-storm.jpg
Le Blackberry Storm, premier smartphone à écran tactile du canadien Research In Motion (RIM), a fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. A la fois en bien, avec un prix de vente de seulement 99 euros avec abonnement, et à la fois en mal, du fait d'un système d'exploitation interne encore peu optimisé.

Car il faut bien avouer que contrairement aux derniers smartphones Blackberry de la marque, dont les Curve ou Bold, le Storm possède encore de nombreux problèmes de stabilité, « plantant » parfois sans aucune raison particulière. Au point même que plusieurs webzines se sont amusés à lister la totalité des problèmes logiciels actuellement présents sur le produit. RIM semble d'ailleurs conscient du problème, ayant livré le smartphone aux Etats-Unis avec deux firmwares différents, le premier plus récent « buggué » et le second beaucoup plus ancien mais légèrement plus stable.

C'est ainsi qu'en plus des problèmes classiques de stabilité de son OS mobile interne, RIM devrait publier premièrement aux Etats-Unis une mise à jour par les airs du firmware des Blackberry Storm qui va corriger principalement 3 bugs : Si un mobinaute reçoit un appel pendant qu'il écoute de la musique à bas volume depuis un casque sans fil, le son peut passer soudainement... à fond; En composant un appel à la voix, le son entrant peut parfois être... coupé; Le Storm peut parfois redémarrer inopinément en mode veille ou pendant l'utilisation de ses fonctions multimédia. Selon les indiscrétions du webzine Boygenius, cette mise à jour devrait être disponible dans le courant de la première semaine de décembre.

C'est ensuite une seconde mise à jour, majeure cette fois-ci, qui devrait proposer la correction de pas moins de 4 autres bugs : les mobinautes peuvent parfois ne plus recevoir d'emails en mode roaming à l'étranger; En allumant le Storm, sa couche radio peut parfois ne pas démarrer (obligeant à passer dans les menus pour l'activer manuellement); Appuyer sur la touche d'envoi (bouton vert) pendant que le terminal est en mode paysage démarrera l'application de téléphonie en mode portrait, et la fonction speed dial pourrait plus de ne pas fonctionner; La saisie de caractères sur le clavier numérique virtuel de l'appareil ne fonctionne parfois pas.

S'ajoute à cela des imperfections dans la gestion du passage du mode portrait ou mode paysage, un manque de précision lors de la sélection au doigt de certains éléments à l'écran, un manque de dynamisme lors de l'utilisation de ses fonctions multimédia et une couche GPS parfois bloquée par les serveurs BIS gérant mal le logiciel Blackberry Maps. Reste à savoir si les mobinautes attendront une nouvelle mise à jour de ce smartphone pour l'acquérir ou si ils se contenteront d'un terminal assez atypique dans la gamme Blackberry, dépourvu de clavier intégré et encore assez imparfait. De là à penser que RIM devait sortir son Storm, même encore buggé, pour être bien référencé auprès des opérateurs mobiles américains et européens...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
scroll top