Home Control Center : Nokia lance une plateforme de domotique mobile

27 novembre 2008 à 09h29
0
00C8000000667728-photo-logo-nokia.jpg
Nokia veut rendre la maison plus intelligente. Non content de proposer déjà plusieurs plateformes mobiles, de Symbian S60 au système Linux Maemo pour ses tablettes Internet en passant par son interface de mobiles milieu de gamme Series 40, Nokia vient d'en dévoiler aujourd'hui une nouvelle.

Nokia se lance dans la domotique
Baptisée « Home Control Center », elle est dérivée de GNU/Linux et permet d'utiliser des appareils « connectés » dans sa maison en les contrôlant depuis un mobile. En d'autres termes, il s'agit d'une solution ouverte de domotique compatible avec de nombreuses technologies dont le « Z-Wave » et permettant à des développeurs tiers d'exploiter également des solutions propriétaires. Un kit de développement sera en effet proposé.

00C8000001791780-photo-nokia-domotique.jpg
Le « Z-Wave » est un standard de communications sans fil dédié au monde de la domotique permettant de contrôler, à distance donc, entre autres son équipement électrique (lumière, chauffage, système multimédia). La technologie a été créée par la société danoise Zensys et utilise une couche basse consommation RF pour les échanges de données. La nouvelle plateforme mobile de Nokia vise donc à connecter tous les appareils communicants de la maison, quelle que soit la technologie qu'ils utilisent, de Z-Wave au ZigBee pour les fréquences radio en passant par KNX pour les solutions sans fil.

L'ambition du « Home Control Center » de Nokia est d'agir comme un dictionnaire qui traduit les différents langages techniques utilisés pour les présenter au sein d'une seule et même interface accessible depuis un mobile ou sur le web. Il deviendrait donc possible de manière sécuriser de contrôler sa consommation électrique, d'allumer ou d'éteindre certains périphériques, de gérer la température, une webcam ou de détecter des mouvements.

« Nous voyons un fort potentiel au marché de la maison intelligente. Nous allons à cette occasion proposer une solution interopérable pour contrôler de nombreux terminaux de la maison. Cette dernière sera ouverte à tous nos partenaires qui pourront l'exploiter pour créer des solutions basées sur leurs propres technologies », a déclaré Teppo Paavola, le VP et responsable du pôle de développement business de Nokia. En terme de partenaires, Nokia s'est allié à la société qui fournit de l'électricité « RWE », l'une des plus importantes en Europe, pour lancer fin 2009 une solution de contrôle de la chaleur (chauffage). A terme, Nokia et RWE devraient proposer des solutions plus complètes permettant notamment de contrôler en temps réel sa consommation électrique. De quoi économiser de précieux euros sur facture mensuelle.

Dans le même temps, Nokia s'est associé à d'autres sociétés dont Danfoss, Delta Dore, Ensto, Meishar Immediate Community (MIC) et Zensys. La plateforme « Home Control Center » de Nokia verra le jour via de premières offres commerciales en fin d'année 2009.

Une plateforme mobile sous GNU/Linux
La plateforme mobile de Nokia exploite une passerelle WiFi comme le précise la marque sur son site Internet. Cette dernière possède des dimensions de 350 x 150 x 35 mm pour un poids d'environ 150 grammes.

Compatible WiFi 802.11n avec 2 antennes, elle intègre des antennes WiFi, GSM/GPRS et Z-Wave, 4 prises USB 2.0 hôtes, un processeur cadencé à 533 Mhz, 6 Go de stockage interne, un lecteur SD compatible HD et une prise Gigabit Ethernet pour gérer 3 prises LAN et 1 prise WAN.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

uTorrent arrive sur Mac OS X
Une édition gamer moins intrusive de Norton Antivirus
Google a bien du mal à déposer la marque 'Android' aux Etats-Unis
Un graveur de Blu-ray 8x chez Pioneer aussi
Afnic : 1,15 million de noms de domaine en .fr
Scalado montre en vidéo les innovations des appareils photo pour mobiles
Et si ce n'était pas HTC qui avait désigné le smartphone Touch Diamond ?
Android : une nouvelle faille de sécurité découverte sur Chrome Lite
TMP : opérateurs et éditeurs de chaînes se disputent autour du financement des réseaux
Lenovo utilise les SMS pour bloquer un ordinateur portable
Haut de page