Lenovo utilise les SMS pour bloquer un ordinateur portable

27 novembre 2008 à 08h27
0
00DC000001730868-photo-ordinateur-portable-lenovo-ibm-thinkpad-r400-74430-t5870-nn9c4fr.jpg
Bien décidé à répondre aux attentes des particuliers et professionnels qui craignent pour la sécurité de leurs données en cas de vol ou de perte de leur équipement informatique, Lenovo intègrera à partir de 2009 à certaines de ses machines un dispositif permettant d'en interdire l'accès au moyen d'un simple SMS. Conçue en partenariat avec la firme Phoenix, cette fonctionnalité devrait porter le nom de « Lenovo Constant Secure Remote Disable », et se voir intégrées par défaut dans les ordinateurs portables de la gamme Thinkpad capables de se connecter aux réseaux cellulaires.

Avec cette technologie, l'utilisateur qui se fait voler son ordinateur portable n'aurait qu'à envoyer un SMS à un numéro donné, pour que s'exécute sur sa machine l'instruction de son choix : verrouiller le PC, ou l'éteindre, de façon à ce que l'intrus se trouve confronté au mot de passe de la session utilisateur.

Du fait de l'utilisation des réseaux téléphoniques, le système présente quelques lacunes : il suffirait en effet au voleur de se situer hors d'une zone de couverture, ou d'immédiatement retirer la carte SIM de la machine, pour que la protection se révèle inopérante. Lenovo affirme toutefois que le SMS d'interruption de service sera envoyé automatiquement dès que le portable retrouvera un accès au réseau. Début novembre, le fabricant évoquait par ailleurs l'arrivée prochaine d'un disque muni d'une sorte de « digicode » protégeant les données qu'il contient.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page