Supercalculateurs abordables chez NVIDIA avec Tesla

19 novembre 2008 à 15h07
0
La technologie GPGPU consistant à utiliser des cartes graphiques pour effectuer tout type de calculs et non uniquement le rendu de graphis0mes décolle timidement auprès du grand public, au travers d'implémentations comme CUDA de NVIDIA ou ATI Stream d'AMD, qui permettent d'utiliser ses GeForce et autres Radeon pour encoder des vidéos par exemple.

Bien que le champ d'action de ces technologies soit encore limité pour le grand public (transcodage de vidéo essentiellement), il présente en revanche des enjeux bien plus importants pour les professionnels qui ont besoin d'une importante puissance de calcul à moindre coût.

NVIDIA tente aujourd'hui de répondre à ces problématiques en dévoilant le Tesla Personal Supercomputer, qui comme son nom ne l'indique pas s'adresse à ces professionnels. Cette machine prenant la forme d'une station bureautique standard est présentée par NVIDIA comme « un supercalculateur d'une puissance équivalente à un cluster (un ensemble d'ordinateurs) pour un prix divisé par 100 », sans plus de précisions quant à la puissance du-dit cluster. Intégrant quatre GPU Tesla C1060 cadencés à 1,33 GHz et embarquant 4 Go de mémoire GDDR3 à 800 MHz chacun, cette machine présente pas moins de 960 cœurs pour une puissance de calcul atteignant en théorie 4 Teraflops en simple-précision mais aussi et surtout 400 Gigaflops en double-précision.

Faisant appel à CUDA pour tirer parti de la puissance des GPU pour tout type de calculs, ces machines donnent accès aux calculs massivement parallèles pour 10 000 dollars et se destinent ainsi aux scientifiques ou aux entreprises qui ont d'importants besoins en calcul pour simuler notamment des modèles financiers ou des phénomènes météorologiques.

0140000001776950-photo-nvidia-tesla-personal-supercomputer.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft Dynamics NAV 2009 est dès à présent disponible
VE66 : Motorola dévoile son mobile 3G+ avec APN 5 Mpixels et WiFi sous Linux
L'éditeur de  GTA IV  abondamment illustré
Webroot : la sécurité 2.0 en mode SaaS
LG Incite : un smartphone 3G+, A-GPS et WiFi sous Windows Mobile 6.1
LG lance son mobile tactile Prada II... avec une montre Bluetooth
Anne Ghesquière, FémininBio.com : « Nos annonceurs nous ont réclamé une version papier »
Good Old Games fait dans l'Unreal
Windows Live OneCare : ce n'est qu'un aurevoir !
Tux Droïd : Un robot pingouin pour les linuxiens
Haut de page