Le géant de la distribution Best Buy acquiert Napster

15 septembre 2008 à 19h20
0
C'est finalement avec quelques jours d'avance que nous connaissons le sort de Napster. Le distributeur américain Best Buy a effectivement annoncé aujourd'hui en faire l'acquisition pour 121 millions de dollars (un peu plus de 85 millions d'euros), ramenés à 54 millions de dollars après déduction de la trésorie de la plateforme musicale.

000000A001578420-photo-logo-napster-marg.jpg
000000A001606398-photo-logo-best-buy-marg.jpg

Le conseil d'administration de la boutique de téléchargement légal de musique a approuvé à l'unanimité l'offre de Best Buy à 2,65 dollars par action, près du double du cours de clôture de vendredi. Ce dernier, qui avait chuté de presque 60% depuis Novembre, a décollé suite à l'annonce, dépassant les 2,50 dollars tout au long de la journée. Le rachat comporte plus de 700 000 abonnés et une plateforme de téléchargement légal disponible notamment sur mobile.

« Cette transaction permet à Best Buy de construire de nouvelles relations régulières avec des clients », a déclaré dans un communiqué Brian Dunn, le directeur opérationnel du détaillant. Ce qui tombe plutôt bien puisque Best Buy commercialise justement « les appareils et les solutions leur permettant d'accéder aux contenus partout où ils veulent, quand ils le veulent, comme ils le veulent ». On comprend bien l'intérêt que porte ce mastodonte de la distribution américaine pour une entreprise qui enchaine les déficits depuis quelques années. La chaine a par ailleurs assuré qu'aucun des 140 employés de Napster, basés à Los Angeles, ne serait inquiété, la direction devant également rester inchangée.

Apple et Nokia, qui produisent des dispositifs destinés à lire de la musique, disposent tout deux d'une boutique de musique en ligne. En France, la plateforme Fnac Music va de pair avec un important catalogue de baladeurs adaptés. Ce rachat effectué par l'un des plus importants distributeurs d'électronique grand public des États-Unis tendrait-il à prouver que la musique dématérialisée ne peut exister qu'en complément d'une offre matérielle ? On peut effectivement supposer que Best Buy va donner un grand coup de pouce au chat casqué en l'associant à la vente de baladeurs, par le biais de promotions par exemple, tandis que la vente de musique sur sa plateforme induira des ventes de baladeurs... La boucle est bouclée !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mise à jour Mac OS X 10.5.5 dispo au téléchargement
VMware lance la version finale de Fusion 2.0 pour Mac
Les DRM de  Spore  : un seul compte par copie
Infinity Ward de retour pour  Call Of Duty 6
HP va supprimer 24.600 postes sur trois ans
WiMAX : un déploiement trop lent selon l'Arcep
Les 'alternatifs' réclament 392 M€ à France Télécom
HDMI à bord pour la Radeon HD 4670 de Gigabyte
LinkedIn lance un réseau publicitaire
Lundi noir : Le CAC IT.20 réduit ses pertes
Haut de page