Google et Microsoft ont perdu 250 milliards de dollars...

11 septembre 2008 à 18h03
0
0096000000568760-photo-nasdaq.jpg
Alors que l'économie mondiale fait face à une de ses plus profondes mutations depuis des années, deux des principaux acteurs du monde numérique, Microsoft et Google, cumul à eux seuls une perte de plus de 250 milliards de dollars en capitalisation boursière. Les deux groupes voient pourtant leurs résultats nets progresser de respectivement dix milliards pour la firme de Redmond et trois milliards pour celle de Mountain view.

Entre novembre 2007 et septembre 2008, Google à ainsi vu sont action passer de 740 à 415 dollars aujourd'hui (-40%), tandis que l'action Microsoft perdait près de 14 dollars par action à 26 dollars
00C8000001598484-photo-courbe-google.jpg
Courbe Google sur la période
le 11 septembre 2008 (-30%). Pour Google ces résultats correspondent au plus bas niveau du groupe, sur le Nasdaq, depuis six mois (mars 2008), avec une remontée d'une vingtaine de pourcent entre mars et mai 2008, sachant qu'il faut remonter jusqu'à octobre 2006 pour retrouver un niveau aussi bas.

Pour Microsoft, c'est également le plus bas niveau de l'action depuis la rentrée 2006, en excluant la forte chute de juillet 2008. La courbe Microsoft continue, elle, une chute entamée en décembre 2007 avec une courte remontée d'environ 30% en avril 2007.

Diverses raisons sont avancées par les analystes, dont ceux de l'agence de presse spécialisée dans la
00C8000001598486-photo-courbe-microsoft.jpg
Courbe Microsoft sur la période
finance Bloomberg. La première serait due à une forte baisse des ventes d'emplacements publicitaires sur Internet, la seconde serait due à renforcement du dollar par rapport à l'euro ces derniers mois, la dernière concernerait les positions dominantes des deux acteurs, loi antitrust oblige. Éric Schmidt, le PDG de Google à pour sa part ajouter en juillet que « l'environnement économique n'y était pas non plus pour rien ».

Reste que les deux groupes tiennent le cap et font des bénéficient, mais pourraient tout de même froisser quelques-uns de leurs investisseurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Clubic teste pour vous six messageries en ligne
MS Live Search, AIM, ICQ et MySpace s'invitent sur les smartphones Blackberry (màj)
Numericable premier sur la fibre avec 104 000 abonnés
Numericable devient opérateur de télécommunications et dévoile ses objectifs
Protection SecuROM et droit d'utilisation des jeux
Sandisk : CompactFlash Extreme III 32 Go et 30 Mo/s
Des captures pour annoncer le nouveau pack  Sims 2
Sony Ericsson propose un cadre photo numérique
OVI, Exchange... Nokia mise sur la collaboration
Accessibilité: le réseau SpokenWeb de IBM
Haut de page