Le cours de Yahoo ! chute de 15%, Yang fait volte-face

Par Julien Jay
le 06 mai 2008 à 10h07
0
000000A500522087-photo-jerry-yang.jpg
Après le départ surprise de Microsoft de la table des négociations, voir Microsoft retire son offre d'achat sur Yahoo !, la direction de Yahoo ! doit maintenant faire face aux réactions globalement négatives des investisseurs, actionnaires et autres analystes sur l'échec des négociations avec le géant des logiciels. Comme prévu, le cours de bourse de Yahoo ! a perdu près de 15% hier sur le NASDAQ. Jerry Yang, CEO de Yahoo !, a donc du se fendre d'une interview notamment auprès de Reuters. L'intéressé indique ainsi avoir des sentiments mitigés sur les évènements du week-end : « Nous étions en pleines négociations pour trouver un terrain d'entente et samedi ils ont choisi de partir. Ils ont démarré les négociations avant de partir. »

Interrogé sur un possible retour de Microsoft à la table des négociations, Yang indique : « S'ils ont quelque chose de nouveau à dire nous serons ouverts... Je suis plus que disposé à écouter ».

Trois mois après le début des négociations avec Yahoo !, Steve Ballmer, CEO de Microsoft, décidait la semaine dernière de revoir à la hausse son offre de rachat de Yahoo ! en proposant non plus 31 dollars par action mais 33 dollars soit un total de 47,5 milliards de dollars. Jerry Yang de Yahoo réclamait de son côté 37 dollars par action. Problème, deux des plus gros actionnaires indépendants de Yahoo ! ont indiqué au New York Times qu'ils auraient été vendeur à 34 dollars par action. Ainsi, Gordon Crawford, gestionnaire de portefeuille pour Capital Research Global Investors, une firme d'investissement détenant près de 16% des actions Yahoo ! déclare : « Je suis extrêmement en colère contre Jerry Yang et le soit disant comité de direction indépendant ».

De son côté, le titre Microsoft a démarré la journée de lundi à la hausse avant de se replier légèrement sur les craintes des investisseurs concernant la stratégie Web de l'éditeur face au géant Google. Google qui est à n'en pas douter le grand vainqueur de ce fiasco, l'action de la compagnie ayant enregistrée hier une hausse de 2,3%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur tapis de souris gamer ?
⚡ Bon plan : AUKEY Hub USB 3.0 4 Ports à 8,99€ au lieu de 14,99€
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
scroll top