Christophe Asselin : « Sur ad:tech, il n’y aura pas de confusion des genres »

18 septembre 2018 à 14h40
0
A l'occasion de l'organisation de Ad:tech 2008 les 7 et 8 avril prochains à Paris, Christophe Asselin, Commissaire Général, revient sur les spécificités de ce salon spécialisé dans le marketing en ligne.

00FA000001050492-photo-christophe-asselin.jpg
Christophe Asselin
JB -Christophe Asselin, bonjour. Pouvez vous rappeler ce qu'est ad:tech ? Pourquoi organiser un tel salon à Paris ?


CA - ad:tech est le salon leader mondial du marketing digital organisé par le Daily Group et existe depuis 1996 aux Etats-Unis et 2003 en Grande-Bretagne. C'est déjà la seconde édition en France et nous visons plus de 60 exposants et 3000 visiteurs cette année. La France est l'un des principaux marchés européens, derrière la Grande-Bretagne mais au coude à coude avec l'Allemagne. C'est en outre un marché qui dispose d'une solide expérience dans le online, et qui justifie donc notre présence à Paris depuis 2 ans.

JB -Il existe déjà plusieurs salons consacrés au eBusiness. Qu'apporte ad:tech de nouveau ?

CA -Nos concurrents font du bon travail mais n'ont pas notre dimension internationale ainsi que l'hyper verticalisation qui nous caractérise (nous ne descendons pas dans la chaine des fournisseur pour proposer des solutions de backoffice, serveurs et autres composants chers aux DSI). Nous allons en outre clairement distinguer la partie salon, qui sera gratuite pour le visiteur, de nos conférences qui apportent une vraie plus value grâce à l'expérience de la journaliste Geneviève Petit. Nous aurons la chance d'accueillir des personnalités du secteur telles que Michael Kleindl (WunderLoop), Clarck Cokich (Duke/Avenue:A/Microsoft), Olivier Fleurot (Publicis) ou Michel Lambert (Procter & Gamble). Il n'y aura ainsi pas de confusion des genres entre le salon, gratuit mais à vocation commerciale, et nos conférences, payantes mais qui seront clairement informatives.

JB -Le nom de votre salon signifie t'il que vous souhaitez mettre plus particulièrement l'accent sur les «technologies » du marketing interactif ?

CA -Le nom remonte à 1996 et le salon ne se limite pas à la technologie. Nous parlons bien entendu de adservers, de widgets, de RSS et plus globalement des concepts Web 2.0. Mais le salon vise plus particulièrement des décideurs, qui veulent prendre de la hauteur vis à vis du jargon de leur DSI ou de leur webmaster afin de définir eux mêmes leur stratégie de communication online.

Nos exposants seront des sociétés comme Google, Zanox, , Yahoo, DoubleClick, Microsoft adServing, ValueClick, TradeDoubler, EyeBlaster, MediaStay, Baobaz, Interactive, Draft:FCB, etc...

JB -Selon vous, quelles sont les grandes tendances actuelles du webmarketing ? les liens sponso ? le ciblage ? le mobile ? la 3D ? les réseaux sociaux ?

CA -Le secteur redécouvre en effet le « one to one », la relation privilégiée entre une marque et un internaute. Cela peut passer par de nouvelles technologies de ciblage publicitaire, les traditionnels « mots clef » mais également par des contenus personnalisés, matérialisés par un widget ou une rich internet application sur le bureau de l'ordinateur.

La 3D, je suis sceptique, tout comme le mobile, qui dépend encore trop de la démocratisation de nouveaux terminaux et de nouveaux réseaux à haut débit. Quand aux réseaux sociaux, je crains que le probleme de vie privée vienne entraver leurs développements. Pour ma part, je trouve que ces services de « user generated content », où l'humain est au service de la machine, sont plutôt avilissants ! C'est à la machine de servir l'humain et pas l'inverse !

JB -Christophe Asselin, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page