Un plug-in iTunes 'dangereux' pour Apple ?

Vincent
14 novembre 2003 à 16h10
0
012C000000059478-photo-apple-ipod-v3.jpg
Bill Zeller un jeune développeur, pourrait bien donner quelques cheveux blancs aux créateurs du logiciel multimédia iTunes, developpé par et qui s'appuie sur un service d'achat de musique via le Web baptisé "iTunes Store".

Ce jeune créateur, auteur du plug-in "MyTunes" pour le logiciel d'Apple dans sa version Windows, ouvre une brèche pour permettre aux utilisateurs d'enregistrer les fichiers audio non protégés (principalement des MP3) d'un ordinateur à un autre, à partir du moment où ces deux machines se trouvent sur le même réseau local.

Initialement, iTunes donne la possibilité d'écouter les musiques placées sur les autres ordinateurs d'un même réseau et non la possibilité de les sauvegarder sur son disque personnel. Ce plug-in pourrait donc donner naissance à certaines dérives et à un certain piratage sur les grands réseaux locaux des entreprises et surtout sur ceux des universités.

Il ne serait donc pas étonnant qu'Apple patche très prochainement son logiciel afin d'éviter de se brouiller avec les maisons disques avec lesquelles la firme à la pomme à besoin d'entretenir de bonnes relations pour alimenter son magasin virtuel de musique.
Modifié le 18/09/2018 à 14h54
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top