Feeling Skin : une coque connectée et sociale pour iPhone, conçue par des Français

08 avril 2014 à 13h13
0
Avec la Feeling Skin, la start-up française Twelve Monkeys Company veut apporter une dimension sociale à la coque de smartphone. L'entreprise cherche des financements sur Kickstarter, et nourrit de belles ambitions.

Rencontrée au dernier salon Futur en Seine, l'équipe de la start-up française Twelve Monkeys Company avait déjà dans ses cartons le concept de la Feeling Skin. Il s'agit d'une coque dotée d'une batterie destinée à l'iPhone, mais dont l'objectif est au-delà de la simple protection : elle se veut sociale.

01F4000007287430-photo-the-feeling-skin.jpg

Ainsi, la Feeling Skin affiche un design original, en particulier en raison de son dos bombé. Et pour cause : elle embarque une batterie de 1450 mAh capable de recharger automatiquement l'iPhone lorsque l'autonomie devient trop basse, grâce à une application associée. Mais ce n'est pas tout : la coque intègre également un système lumineux qui reflète les « moods » de ses amis. C'est là que l'aspect social intervient.

Par le biais de l'application, l'utilisateur peut donner son sentiment à tout moment, en envoyant un « Mood Up » ou un « Mood Down » à ses amis. Ces derniers sont informés via l'app, mais également via la coque qui va émettre une lumière en adéquation avec le sentiment partagé. Enfin, un bouton nommé Pulse et situé en bas de la coque permet d'envoyer rapidement une sorte d'impulsion à ses amis, pour leur rappeler qu'on pense à eux. A noter que si la Feeling Skin apporte un plus dans l'expérience, il est possible d'utiliser l'application sans en disposer : l'app sera proposée sur iOS en juillet prochain, et devrait suivre rapidement sur Android et Windows Phone.

D'abord l'iPhone, ensuite le reste

Lancée le 2 avril sur Kickstarter, la campagne de financement de la coque Feeling Skin cherche à récolter 40 000 dollars pour démarrer la production du modèle destiné à l'iPhone 5/5S. 15% de la somme ont été récoltés durant les 6 premiers jours.

« On a mis la barre haute, mais nous sommes optimistes » nous explique Rémy Koné, le PDG de Twelve Monkeys Company. « Le marché des accessoires pour smartphones est totalement fou et ouvert. Si jamais on touche notre cible, ça peut vraiment décoller. »

L'ambition de la start-up parisienne ne s'arrête pas à l'iPhone 5/5S, mais la nécessité de s'appuyer sur un design typique de produit était essentiel pour débuter. « Actuellement, nous travaillons sur le design du Galaxy S5 » explique Rémy Koné. « L'important pour nous était de nous concentrer sur le dernier modèle d'une gamme forte de smartphone », d'où le choix de l'iPhone 5/5S pour démarrer, ajoute-t-il.

Le message de Twelve Monkeys est donc plutôt clair : il faut bien commencer par quelque chose. Comme de nombreuses autres entreprises qui se lancent dans l'aventure du financement participatif, la campagne permet de déterminer l'intérêt du public pour un tel produit, qui apporte selon ses créateurs « quelque chose de nouveaux sur le marché des accessoires pour smartphone. » Si la campagne dépasse son objectif, d'autres modèles, destinés à d'autres terminaux, devraient rapidement être mis en production. C'est probablement à cette condition que la dimension communautaire de cette coque connectée pourra prendre son envol. En attendant, les possesseurs d'un iPhone de dernière génération peuvent financer le projet jusqu'au 1er juin : il faut actuellement compter 59 dollars (43 euros) frais de port compris pour backer une coque Feeling Skin.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Snapdragon 808 et 810, de nouvelles puces haut de gamme en 64-bit
Les SSII françaises Steria et Sopra annoncent fusionner (màj)
Nouveau record de piratage pour Game of Thrones
PowerDVD 14 disponible : Ultraviolet, HEVC et stockage cloud
Smartphone, Internet : l'Etat encourage la déclaration des impôts en ligne
La Chine valide le rachat de Nokia par Microsoft
Logitech G502 Proteus Core : une nouvelle souris personnalisable pour joueurs
La justice européenne invalide les règles de conservation des données personnelles
Adobe lance Lightroom mobile pour iPad
Microsoft : des règles plus strictes envers les adwares
Haut de page