5G : les détails des expérimentations menées par Bouygues Telecom dans la bande 26 GHz

15 octobre 2019 à 12h01
0
antenne 5G
© Shutterstock.com

L'opérateur a débuté ses expérimentations dans la bande 26 GHz il y a quelques jours. Ce dernier a été autorisé à mener quatre projets distincts, que Clubic vous détaille.

Bouygues Telecom fait partie des opérateurs, collectivités ou projets retenus pour mener des expérimentations 5G dans la bande millimétrique 26 GHz, dont la liste complète a été rendue publique par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) le 7 octobre. L'opérateur a hérité de quatre projets qui vont lui permettre de tester différents usages permis grâce à la technologie sans-fil de cinquième génération.

Faire monter les débits dans les lieux publics

Direction Bordeaux Métropole, en Gironde (33), pour la première des quatre expérimentations opérées par Bouygues Telecom. Ici, le but est de valoriser les réseaux d'éclairage public dans le but de déployer de nouvelles infrastructures. La 5G permettra une connectivité ultra haut débit dans des espaces de forte densité, qui sera testée notamment au sein de la French Tech Bordeaux ou de la Banque des Territoires.


Beaucoup plus à l'Est maintenant, prenons la route du Rhône et retrouvons-nous à la gare de Lyon Part-Dieu (69). En collaboration avec la SNCF, Bouygues Telecom va y mener des expérimentations grand public, en poussant les débits pour l'usage d'appli de réalité augmentée ou de vidéochat en réalité mixte ; mais aussi des usages à destination des agents et du système d'information SNCF, comme la ponction de grosses quantités de données techniques des trains à quai.

Une 5G destinée à aider le monde industriel à franchir un cap

À Saint-Priest (69), Bouygues Telecom mènera ses expérimentations sur la zone industrielle, pour des propriétés BtoB, en complément de la fibre optique. L'idée ici est d'offrir aux TPE et PME un gain de connectivité pour les pousser sur le chemin de la digitalisation et de l'émergence de l'IoT haut débit dans le monde industriel.


Enfin, l'opérateur va déployer un réseau expérimental (intérieur et extérieur) au sein de la zone d'activités de Vélizy-Villacoublay (78), ainsi qu'à Meudon (92). Une fois installée, la plateforme expérimentale pourra accueillir des entreprises tierces, pas forcément spécialistes des télécoms, afin qu'elles puissent tester ou proposer leurs services. L'incubateur SmartX 5G du groupe Bouygues devrait d'ailleurs y être mis à l'honneur.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 15/10/2019 à 12h11
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année
scroll top