Après sa chute en Bourse, Zoom ne peut plus se payer Five9 censé le crédibiliser sur le marché B2B

05 octobre 2021 à 13h15
3
Zoom © ymphotos / Shutterstock.com
© ymphotos / Shutterstock.com

Les actionnaires de Five9 ont finalement refusé l'offre de rachat de Zoom , initialement évaluée à 14,7 milliards de dollars.

Zoom a connu une année 2020 record et une popularité insolente durant la pandémie de Covid-19, mais l'application de visioconférence semble déjà avoir perdu de son attractivité.

Le plus gros rachat de Zoom avorté seulement trois mois après son annonce

En juillet dernier, l'entreprise annonçait l'acquisition pour un montant de 14,7 milliards de dollars de Five9, une société spécialiste en logiciels Cloud pour les services client.

L'opération, intégralement financée par l'émission de nouvelles actions, valorisait Five9 à un montant de 200,28 dollars par titre, une prime de 12,9 % par rapport à son cours le jour de l'annonce.

Ce rachat, le plus important de son histoire, aurait permis à Zoom de se renforcer sur le marché professionnel et de profiter de sa nouvelle notoriété pour proposer des solutions clé en main et payantes aux entreprises pour manager automatiquement leur portefeuille client.

Seulement, l'opération a finalement capoté après le refus des actionnaires de Five9 de poursuivre la procédure d'acquisition.

Des craintes sur l'avenir de Zoom dans un monde post-Covid

En effet, Zoom connait depuis quelques semaines une crise de confiance sur les marchés financiers. Depuis l'annonce du rachat de Five9, la valeur de l'entreprise a connu une chute de 25 % à Wall Street.

Les investisseurs semblent redouter une baisse d'activité pour le service de messagerie instantanée alors que de plus en plus de salariés retrouvent le chemin du bureau. L'Institutional Shareholder Services, une société de conseils en vote, recommandait d'ailleurs aux actionnaires de Five9 de voter contre le rachat.

L'acquisition était également scrutée de près par le gouvernement américain, qui s'inquiétait des conséquences de cette opération sur la sécurité nationale en raison des liens supposés qu'entretient Zoom avec la Chine.

Pour Eric Yuan, P.-D.G. de Zoom, ce mariage avorté n'est pas pour autant une raison de s'inquiéter pour l'avenir de sa société. Le dirigeant explique d'ailleurs que le rachat « n'était en aucun cas un élément fondamental du succès de notre plateforme et n'était pas non plus le seul moyen pour nous d'offrir à nos clients une solution de centre de contact convaincante ».

Zoom et Five9 conservent enfin selon lui leurs bonnes relations et la plateforme poursuit ses projets visant à se développer dans le B2B avec le lancement l'année prochaine de Zoom Video Engagement Center, une solution de relation client basée sur le Cloud prête à l'emploi pour les entreprises.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
dredd
Zoom a explosé dans l’urgence oui. Ça se sentait que ça ne tenait qu’à un fil parce qu’une fois installé dans la crise avec le télétravail devenu habituel, les entreprises ont eu le temps de réfléchir à quelle solutions simples et avantageuses s’offraient à elles. Et sur ce terrain, c’est une licence Office365 avec Teams qui l’emporte pour la plupart des situations.
g-m1n1
MS est bcp trop puissant avec son O365. Dur (impossible?) de rivaliser.<br /> C’est LE logiciel de visio que tout le monde a.
bmustang
Teams est très bien utilisé au quotidien dans de nombreuses sociétés en France et zoom est utilisé pour des besoins épisodiques. L’implantation de Teams est donc bien réelle de ce que je vois !<br /> Après il se cache peut être une surenchère à venir sur Five9 !?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une encoche sur la Samsung Galaxy Tab S8 Ultra ? C'est ce que semblent indiquer de nouveaux rendus
Amazon veut rentrer dans les hôpitaux et les maisons de retraite, un juteux filon?
La prochaine Apple Watch mesurerait la glycémie ! Les fournisseurs d'Apple s'y affairent
Confiant, Sony lance le Xperia PRO-I : un nouveau smartphone à 1 800 euros
80Go à 10€, l'offre choc RED by SFR prend fin ce soir à minuit 🔥
GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Haut de page