Zoom : un fonds de 100 millions de dollars pour développer les futurs applications et matériels de la firme

© Zoom

Le géant californien de la visioconférence, Zoom , a annoncé ce lundi la création du Zoom Apps Fund, un fonds d'investissement qui aidera à développer l'écosystème d'outils, d'applications et de matériels de l'entreprise.

Zoom veut renforcer sa proposition et favoriser l'investissement au service des prochains outils qui viendront étoffer sa plateforme. La firme américaine, fondée par Eric S. Yuan, qui continue de se structurer en géant du secteur, a en ce sens annoncé avoir créé un fonds d'investissement doté d'une enveloppe de 100 millions de dollars, qui viendra « renforcer l'écosystème des applications, des intégrations et du hardware de Zoom » indique-t-elle.

Des dizaines de Zoom Apps déjà en cours de développement

Motivée par la volonté de stimuler l'innovation dans l'écosystème d'applications pour Zoom, afin de rendre ses services plus attractifs et ses réunions plus productives et ludiques encore, l'entreprise mise gros sur le Zoom Apps Fund. La firme indique que les start-ups sélectionnées bénéficieront d'une manne comprise entre 250 000 et 2,5 millions de dollars, au cas par cas donc, issue de ce fonds de capital-risque.

Aujourd'hui, des dizaines d'entreprises et jeunes pousses qui constituent le portefeuille de Zoom travaillent au service de la plateforme et aux intégrations de Zoom Apps. « Il est (…) clair qu'il existe actuellement une énorme opportunité d'innovation avec le potentiel d'atteindre et de toucher des millions de clients d'une toute nouvelle manière. C'est l'inspiration derrière le Zoom Apps Fund » a réagi Colin Born, responsable du développement de l'entreprise.

Ces dizaines de sociétés travaillent toutes au développement de Zoom Apps afin de dessiner l'avenir des communications vidéo. Applications, développeurs, intégrations et hardware : c'est donc tout l'écosystème de Zoom qui profitera des travaux en cours poussés par le fonds.

Pour le patron de Zoom, un juste retour des choses

Pour le patron et fondateur de l'entreprise de San José, Eric S. Yuan, il s'agit autant d'un retour d'ascenseur que d'une opportunité pour son entreprise et ses utilisateurs. « J'ai fondé Zoom en 2011, il y a presque dix ans. Sans le soutien des premiers investisseurs, la société Zoom ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui » analyse-t-il.

« Ce que j’ai appris au cours de l’année écoulée, c’est que nous devons faire en sorte que les réunions restent productives et ludiques. J’espère que le Zoom Apps Fund aidera nos clients à continuer de se réunir et à collaborer plus facilement, tout en permettant à des entrepreneurs de créer de nouvelles entreprises au fur et à mesure que notre plateforme évoluera. »

Le Zoom App Fund se concentrera principalement sur des levées de fonds de série A. Cela veut dire qu'il prévoit de miser sur de jeunes entreprises ayant déjà franchi, pour la plupart, le cap de l'amorçage, c'est-à-dire des entreprises qui sont allées au-delà de la simple démonstration et qui ont déjà un produit en main, avec un potentiel de « scalabilité ».

Source : communiqué de presse

Modifié le 20/04/2021 à 11h25
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette fois il atterrit ! SpaceX réussit le vol d'essai de Starship SN15
Facebook désactive le compte de Signal après une publicité alertant sur l'utilisation des données personnelles
Bon plan VPN et antivirus : Sécurisez tous vos appareils avec le pack d’Avast
Icedrive : 10 Go de stockage cloud gratuits
Gamescom : l'édition 2021 se fera au final uniquement au format vidéo
FLoC, le descendant des cookies tiers de Google : c’est quoi en fait ?
House of the Dragon, le prequel de Game of Thrones, dévoile ses premières images
Cloudpunk annonce un premier DLC ambitieux, City of Ghosts, pour
Blue Origin lance une vente aux enchères pour devenir le premier touriste spatial à bord de New Shepard
Le Dernier Voyage : un trailer pour l'ambitieux film de SF français, attendu au cinéma le 19 mai
Haut de page