Microsoft : pas de DirectX 11.1 pour Windows 7 pour l'instant

Par
Le 12 novembre 2012
 0
Microsoft n'aurait pas, pour l'instant, prévu de porter la version de DirectX inaugurée avec Windows 8 vers les éditions antérieures de son système d'exploitation. Windows 7 resterait donc cantonné à DirectX 11.

Windows 8, qui introduit un nouveau modèle de pilotes graphiques (WDDM 1.2), inaugure également une nouvelle version de l'interface de programmation Direct X, estampillée 11.1. Si l'on en croit Daniel Moth, employé de Microsoft spécialisé dans l'assistance aux développeurs, l'éditeur n'aurait pour l'instant pas prévu de porter cette dernière vers les éditions antérieures de Windows. Les utilisateurs de Windows 7 seraient donc à termes privés des nouveautés introduites avec DirectX 11.1, que les éditeurs de jeux vidéo n'ont toutefois pas encore embrassé.

« DirectX 11.1 est un composant de Windows 8, tout comme DirectX 11 était un composant de Windows 7 », commente Daniel Moth sur les forums MSDN. Mais si à l'époque, Microsoft avait fait le choix de ne pas oublier Windows Vista, il en irait cette fois autrement : « pour l'instant, il n'est pas en projet de rendre DirectX 11.1 disponible sur Windows 7 ».

00c8000002421958-photo-logo-directx-11.jpg

De quoi donner du grain à moudre à Gabe Newell, le patron de Valve, très remonté contre Windows 8 qu'il estime être une mauvaise plateforme pour les jeux vidéo ? Lui qui, déjà à l'époque de la sortie de Windows Vista, fustigeait l'absence de portage de DirectX 10 vers Windows XP ?

Pour les éditeurs de jeux, la fragmentation induite est effectivement problématique, puisqu'elle impose de prévoir au sein de chaque titre un mode de fonctionnement dédié aux versions successives de DirectX. Une coupure aussi franche entre deux versions de Windows entraîne en outre une adoption ralentie pour la dernière mouture en date des API graphiques associées.

Microsoft ne s'est pour l'instant pas exprimé publiquement sur le sujet. DirectX 11.1, accessible au travers de Windows 8 mais aussi de Windows RT et de Server 2012, introduit diverses nouveautés, plus dédiées au confort du développeur et à une meilleure gestion des ressources matérielles qu'au rendu final de l'image.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top