10 raisons de ne pas passer à Windows 8

Jérôme Cartegini
Spécialiste sécurité informatique
29 octobre 2012 à 19h15
0
Windows 8 est sorti, et on vous a donné 10 raisons d'y passer. Voyons maintenant les bonnes raisons... De rester sous Windows 7 ! Changements trop radicaux, cohabitation difficile entre Modern UI et le bureau traditionnel, intérêt limité du tactile sur un ordinateur, et si on attendait plutôt Windows 9 ?

1: La disparition du menu Démarrer

Avec Windows 8, le menu démarrer auquel on est habitué depuis Windows 95 disparaît purement et simplement, obligeant à des allers/retours permanents avec l'interface Modern UI. S'il existe bien des alternatives logicielles tierces pour restaurer l'ancien menu, l'expérience utilisateur n'en reste pas moins complètement bouleversée. D'autant que l'environnement de démarrage « Metro » ne peut être changé. Or beaucoup d'utilisateurs ne manqueront pas de le trouver parfaitement inutile pour réaliser la plupart de leurs tâches quotidiennes.

01F4000005483609-photo-menu-d-marrer.jpg


2 : Un système hybride

Windows 8 est un système qui fait cohabiter deux environnements : Modern UI et le bureau. Le premier se veut moderne et adapté à un usage tactile, tandis que le second est quasi similaire à celui de Windows 7, le menu démarrer en moins. Outre le fait que Microsoft impose Modern UI comme écran de démarrage, on se retrouve sans arrêt ballotté entre l'un et l'autre sans grande cohérence. Ainsi en ouvrant une photo ou une vidéo dans l'environnement classique, on la retrouve affichée en mode plein écran dans l'appli Modern UI par défaut. Déconcertant...

01F4000005483611-photo-syst-me-hybride.jpg


3 : Un environnement cloisonné ?

Si l'identification via une adresse électronique issue d'un compte Microsoft (Live, Xbox, Windows Phone...) a ses avantages, elle n'est pas forcément du goût de tout le monde, et montre notamment la volonté de l'éditeur de cloisonner son environnement tout comme le fait Apple. Une démarche que l'on ne trouve pas sur Windows 7, même s'il est toujours possible, dans Windows 8, de se connecter via un compte local.

01F4000005484007-photo-windows-8-rtm-connexion-cr-ation-compte-1.jpg


4 : Deux navigateurs pour le prix d'un

Comme pour les deux environnements de Windows 8, les deux versions Modern UI et bureau d'Internet Explorer entretiennent une relation toute particulière et pour le moins déroutante. La version Modern UI propose une interface dépouillée avec un minimum d'options et ne supporte pas les plug-ins, hormis l'intégration de Flash (mais uniquement à partir d'une liste blanche de sites). Ainsi lorsque vous souhaitez en installer un, vous êtes automatiquement redirigé vers la version « Bureau », entre autres aller/retours. Les novices risquent d'être complètement perdus...

01F4000005481813-photo-windows-8-rtm-ie-metro-2.jpg


5 : Peu convaincant pour les professionnels

Les professionnels équipés d'un ordinateur avec un clavier et une souris ont besoin d'accéder rapidement à leurs applications. La version Pro de Windows 8 ne propose pas d'accès direct au bureau et se révèle particulièrement désagréable à utiliser avec les périphériques traditionnels. Clairement orienté vers le grand public, l'environnement « Metro » est bien trop ludique pour les séduire.

012C000005482107-photo-logiciel-windows-8-professionnel-mise-jour.jpg


6 : L'intérêt du tactile sur ordinateur reste à démontrer

Les ordinateurs tout-en-un et les Tablet PC portables à écrans tactiles n'ont jamais vraiment séduit les foules. Outre les salissures qui s'accumulent (forcément) sur la dalle, il est impossible d'être aussi précis et rapide avec le bout des doigts qu'avec une souris. Du reste la plupart des applications dédiées à un usage tactile sur grand écran se limitent pour l'essentiel à des jeux vidéo et des applications de dessin simplistes. Même si les fabricants jouent le jeu et s'apprêtent à lancer des ordinateurs et des périphériques tactiles taillés pour Windows 8, l'expérience n'a jamais été vraiment satisfaisante jusqu'ici.

01F4000005483605-photo-interet-tactile.jpg


7 : Le spectre de Vista

Alors que Windows 7, stable, rapide et fonctionnel a fait presque oublier Vista, voici que Microsoft remet le couvert. Pourquoi imposer des changements aussi brutaux envers et contre tous alors qu'il aurait pu tout simplement se contenter de laisser la liberté aux utilisateurs, à commencer par le choix entre l'environnement bureau « classique » et Modern UI ?

8 : Une boutique d'applications gadget ?

Calqué sur l'App Store d'Apple, le Windows Store donne accès à des applications destinées à l'interface Modern UI. Un concept qui a fait ses preuves sur les périphériques mobiles, mais qui relève plus du gadget sur un ordinateur. Celles-ci impliquent d'ailleurs des contraintes de développement spécifiques : même Microsoft propose sa suite bureautique Office... en version desktop.

01F4000005479305-photo-windows-8-rtm-cat-gories-windows-store.jpg


9 : Une ergonomie perturbante au clavier et à la souris

En voulant s'imposer sur le marché de la mobilité avec son nouveau système adapté à un usage tactile, Microsoft semble parfois avoir oublié plus d'un milliard d'utilisateurs qui utilisent encore un PC avec un clavier et une souris ! Les coins de l'écran transformés en zones actives pour appeler la barre d'icônes et le gestionnaire d'applications, notamment, ne sont ni pratiques, ni naturels à utiliser.

01F4000005484009-photo-windows-8-rtm-didacticiel-charm-1.jpg


10 : Faut-il vraiment passer à Windows 8 ?

Microsoft est parvenu à réaliser un superbe système pour les produits nomades. Outre une forte identité visuelle et ergonomique, la magie opère véritablement sur tablette, tout comme sur smartphone avec Windows Phone. Son déploiement sur ordinateur est nettement moins séduisant face à son aîné Windows 7 qui demeure une solution performante et toujours adaptée aux besoins des utilisateurs d'aujourd'hui.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top