Mozilla craint que Firefox soit bloqué sur la version ARM de Windows 8

01 juin 2018 à 15h36
0
D'après Mozilla, Microsoft aurait sciemment entrepris de verrouiller la version ARM du futur Windows 8, de façon à ce qu'Internet Explorer 10 soit le seul navigateur pleinement exploitable au sein du système.

Bis repetita placent ? Pour la fondation Mozilla, Microsoft aurait l'intention de renouer avec ses vieux démons à l'occasion de la sortie du futur Windows 8. L'éditeur du célèbre Firefox estime en effet qu'avec Windows RT, la version de Windows 8 pensée pour les appareils équipés d'un processeur ARM, les capacités des navigateurs alternatifs à Internet Explorer 10 seront bridées de façon importante. De ce fait, IE resterait donc le seul navigateur pleinement exploitable sur la plateforme, ce qui ne fait logiquement pas le jeu de la fondation.

Lers reproches formulés par Mozilla sont détaillés dans trois billets de blog, le premier émanant des affaires juridiques de la fondation, et les deux autres d'Asa Dotzler, développeur et gestionnaire des communautés.

Concrètement, de quoi retourne-t-il ? Au sein de Windows 8 cohabitent pour mémoire deux environnements bien distincts - avec d'un côté Metro, l'interface pensée pour le tactile, et de l'autre le Bureau traditionnel - chacun étant régi par ses propres règles de développement.

Côté Bureau, on exploite pleinement les interfaces de programmation (API) historiques de Windows (Win32), ce qui permet d'envisager des logiciels complexes de type Photoshop. Côté Metro, on gagne une intégration poussée à l'interface et de nouvelles fonctions (les fameux charms), mais l'on perd l'accès complet à ces API, ce qui amène de fait des applications plus limitées.

Asa Dotzler souligne que sur les éditions x86 de Windows 8 interviennent des logiciels hybrides, dotés d'une interface « à la Metro » mais sachant tout de même tirer pleinement parti des fonctions avancées de Windows. C'est selon lui le cas des navigateurs : un Firefox tournera en effet aussi bien sur Windows 8 x86 à sa sortie qu'il le fait aujourd'hui sur Windows 7.

Problème : Microsoft a choisi d'interdire cette typologie particulière de logiciels au sein de Windows 8 pour ARM... à l'exception de ses propres productions. Impossible donc d'envisager de mettre au point une version digne de ce nom de Firefox adressée à Windows RT : Internet Explorer 10 reste alors seul en lice.

01CC000005100494-photo-windows-8-cp-metro.jpg

« En pratique, cela signifie que seul Internet Explorer pourra exécuter la plupart des fonctions avancées - vitales pour les navigateurs modernes en termes de rapidité, de stabilité et de sécurité, auxquelles les utilisateurs ont été habituées », proteste Harvey Anderson. Windows 8 sur ARM se trouverait donc privé de facto de tout autre navigateur, ce qui irait selon lui à l'encontre des principes d'ouverture édictés par Microsoft lui-même suite à ses condamnations pour abus de position dominante.

Interpellé par Mozilla, Microsoft a répondu par la voix de David Heiner, l'un de ses conseillers juridiques, cité par Cnet. Arguant des différences inhérentes aux architectures x86 et ARM, il aurait fait valoir qu'à date, seul Microsoft était en mesure de répondre aux exigences liées à la sécurité où à la gestion de l'énergie au sein de Windows RT.

Il aurait également affirmé que ce Windows pensé pour ARM n'était plus Windows au sens strict, sous-entendant ainsi que les arguments valables dans l'univers x86 n'ont plus cours sur ce nouveau terrain.

Les équipes Firefox ne sont quoi qu'il en soit pas seules à reprocher cette orientation technique à Microsoft. Google a ainsi joint sa voix à celle de Mozilla, en affirmant se sentir également concerné par les restrictions appliquées au sein de Windows RT. « Nous avons toujours bien accueilli l'innovation dans l'univers des navigateurs, quelle que soit la plateforme, et nous sommes convaincus qu'avoir des concurrents sérieux nous rend fait travailler plus dur. Au final, ce sont les consommateurs et les développeurs qui profitent le plus d'une compétition serrée », a indiqué l'éditeur de Chrome.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Philips lance son moniteur USB autoalimenté
Mobile en France : 900 000 SIM activées durant le 1er trimestre 2012
Facebook teste une fonction payante de promotion des statuts
La FTC compte enquêter sur le rachat d'Instagram par Facebook
LeGuide appelle à rejeter l'offre d'achat de Lagardère, qui la maintient
Dailymotion est à nouveau condamné pour sa lenteur à retirer un film
Google+ : des emails de notification interactifs
Bientôt un Game Center sur Android ?
Un nouveau p-dg chez Yahoo! ?
Acer G6 : nouvelle gamme de moniteurs de 19 à 27 pouces
Haut de page