Windows 8 : comment Metro s'adaptera aux écrans haute résolution

23 mars 2012 à 18h32
0
Pour son premier billet détaillant une nouvelle fonctionnalité depuis la publication de la Consumer Preview, le blog Building Windows 8 est plus que jamais dans l'ère du temps, une semaine jour pour jour après le lancement de l'iPad de 3e génération, en traitant l'épineuse question des définitions et résolutions d'écran.

01E0000005056464-photo-windows-8-scaling.jpg

L'OS de Microsoft s'est toujours destiné à une grande variété de matériel, c'est à la fois une force et une faiblesse, mais Windows 8 tâchera justement d'uniformiser l'expérience utilisateur avec les applications Metro, comme nous l'avons déjà relaté dans de précédentes actualités.

L'objectif de la firme de Redmond est donc que ces applications offrent sensiblement la même ergonomie quelle que soit la définition de l'écran, afin qu'à diagonale égale les éléments d'interface ne soient pas disproportionnés. L'environnement Metro fera donc varier la résolution (habituellement exprimée en pixels par pouce) pour qu'un bouton ait sensiblement la même taille physique, d'une tablette QHD de 10,1 pouces (291 ppp) à un moniteur Full HD de 23 pouces (96 ppp).

0190000005056456-photo-windows-8-scaling.jpg
Assurer une unité quelle que soit la résolution de l'écran

Trois niveaux de mise à l'échelle

L'environnement Metro de Windows 8 proposera donc trois niveaux de mise à l'échelle en fonction de la résolution de l'écran. Pour un écran de 11,6 pouces par exemple :
  • 100 % pour une définition HD (1366 x 768 pixels)
  • 140 % pour une définition Full HD (1920 x 1080 pixels)
  • 180 % pour une définition QHD (2560 x 1440 pixels)
La mise à l'échelle n'est donc pas strictement proportionnelle à la résolution, non seulement pour qu'une définition supérieure permette malgré tout d'afficher plus d'informations à l'écran, mais aussi pour limiter le nombre de scénarios. Bien que le vectoriel soit pris en charge, et largement conseillé pour les icônes par exemple, les applications ont encore largement recours à des éléments bitmap, dont l'agrandissement est destructif.

C'est quoi qu'il en soit la taille d'écran qui détermine avant tout quelle quantité d'information afficher à l'écran. Pour que les applications s'y adaptent, l'environnement Metro adopte les mêmes procédés que le Web qui, avant lui, fut confronté à cette problématique. Les fonctions grille, boite flexible et multi-colonne du CSS3, et leurs équivalents en XAML, permettent donc à une application de s'adapter à l'espace disponible, et par exemple d'afficher 2 ou 3 rangées de tuiles en fonction des caractéristiques de l'écran.

Autant de mesures bienvenues, mais sur lesquelles il semble malheureusement que l'utilisateur n'ait pas la main, alors qu'il aurait pu privilégier la quantité d'information au prix de petites dimensions, et qui semblent en outre réservées à l'environnement Metro, puisque le bureau classique n'est pas évoqué une seule fois, alors qu'il est confronté à la même problématique.

0190000005056458-photo-windows-8-scaling.jpg
Sans mise à l'échelle, les boutons seraient trop petits sur un écran à haute résolution
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top