Microsoft détaille l'expérience utilisateur du Windows Store

24 janvier 2012 à 19h08
0
Après en avoir évoqué certains aspects à plusieurs reprises, Microsoft a finalement détaillé le Windows Store, la boutique d'applications qu'inaugurera Windows 8, en mettant cette fois l'accent sur l'expérience de l'utilisateur final.

0190000004898458-photo-windows-store.jpg
Page d'accueil du Windows Store

La question mérite de l'attention, car Windows reste le système d'exploitation le plus répandu au monde, fixe et mobile confondu, et la place de marché a donc vocation à devenir rapidement la plus importante, tant en terme de richesse du catalogue que de volume de vente.

Le catalogue

À condition toutefois que l'environnement Metro rencontre le succès escompté, car le Windows Store sera principalement destiné aux applications Metro. Dans le billet du blog Windows Store for developers, Jonathan Wang révèle malgré tout qu'il pourra référencer les applications destinées au bureau classique ayant obtenue la Desktop App Certification, avec une fiche complète comprenant descriptif et captures d'écran, mais avec un lien menant au site de l'éditeur, hors du périmètre du Windows Store.

021C000004898460-photo-windows-store.jpg

Au-delà du fait qu'elle exploite le concept Metro, avec des panneaux horizontaux et des tuiles, la navigation dans le catalogue sera semblable à celle d'une boutique d'application courante. Le premier panneau sera donc dédié à la mise en avant d'applications ou de sélections éditorialisées. Les panneaux suivant présentent les catégories avec pour chacune quelques mises en avant et l'accès aux top par note, top payant et top gratuit. Il sera également possible d'utiliser la fonction « zoom sémantique », également disponible sur l'écran Démarrer (Start), pour prendre du recul et voir plus de catégories à la fois.

La fonction de recherche de l'interface Metro, détaillée dans une précédente actualité, servira à chercher notamment dans le catalogue Windows Store, à tout moment. Si la recherche retourne un grand nombre de résultats, l'utilisateur pourra les trier selon les critères habituels (note, popularité, prix).

Une procédure simplifiée incitant des achats supplémentaires

L'utilisation du Windows Store requiert la connexion à un compte Windows Live ID, mais en contrepartie les étapes seront par la suite réduites. En particulier, aucune confirmation ne sera demandée pour l'installation d'une application gratuite ou d'une version d'évaluation, et l'utilisateur pourra la désactiver pour l'achat.

00F0000004898470-photo-windows-store.jpg
00F0000004898472-photo-windows-store.jpg
Fiche d'application Metro à gauche, d'application bureau à droite

Aussitôt le téléchargement lancé, le Windows Store ne reste pas sur la fiche de l'application mais revient à l'écran précédent, pour inciter l'utilisateur à poursuivre la navigation... et donc potentiellement les achats. Un écran sera par conséquent dédié à la progression des téléchargements et des installations.

L'installation achevée, une tuile est automatiquement ajoutée à l'écran Démarrer et une notification affichée. Un clic ou une tape sur celle-ci lance l'application. Une procédure très proche de celle rencontrée sur un smartphone ou une tablette, donc.

Mise à jour et réinstallation

C'est au Windows Store que reviendra la tâche de maintenir à jour les applications Metro, comme c'est le cas sur les places de marché concurrentes.

Celle de Microsoft se démarquera toutefois en prenant les devants, c'est-à-dire en téléchargeant les mises à jour dès leur publication, afin qu'elles s'installent instantanément quand l'utilisateur les approuve. Cette fonction est naturellement désactivable et ne s'enclenche pas sur une connexion cellulaire.

Enfin, on savait que le Windows Store permettrait d'installer une application sur plusieurs ordinateurs ou tablettes liés à un même compte Windows Live ID, on sait dorénavant qu'on pourra le faire sur un total de cinq ordinateurs. L'installation sur un ordinateur non référencé l'ajoutera automatiquement à la liste, et l'utilisateur pourra désautoriser un ordinateur à distance à partir du 6e, sans avoir à tout remettre à zéro comme c'est le cas chez certains concurrents.

Un écran permettra d'afficher toutes les applications dont l'utilisateur est en possession, sur un ordinateur ou un autre, mais aussi et surtout de synchroniser les paramètres et l'état de l'application pour celles le prenant en charge, de sorte de passer d'un dispositif à un autre en toute transparence.

00F0000004898474-photo-windows-store.jpg
00F0000004898476-photo-windows-store.jpg
Progression des installations à gauche, mises à jour à droite

Le Windows Store est donc un kiosque d'applications globalement semblable à ceux existants sur ordinateur, tablettes et smartphones, mais il inaugure malgré tout quelques innovations bienvenues.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top