Windows 8 : prise en charge native des disques durs de 3 To et plus

02 décembre 2011 à 14h08
0
La quantité de données que nous stockons augmente d'année en année à mesure que la définition de nos photos et de nos vidéos augmente, notamment, et que nous accumulons des applications de plus en plus abouties. À tel point que, depuis l'avènement de Windows 7, les fabricants de disques durs ont franchi plusieurs caps. Windows 8 sera donc le premier système d'exploitation de Microsoft prenant en charge les innovations introduites entre temps, comme nous l'explique Bryan Matthew, en charge du stockage et du système de fichiers, sur le blog Building Windows 8.

04797934-photo-ic-ne-disque-syst-me-windows.jpg

Période charnière pour le disque dur

Venu remplacer l'adressage CHS limité à 137 Go en 2001, l'adressage LBA ouvre théoriquement la voix à des disques durs d'une capacité illimitée. Mais le schéma de table de partition MBR, inventé quant à lui dans les années 1980 et codé sur 32 bits, impose cette fameuse limite de 2^32 blocs de 512 octets soit 2,2 To. Il y a bien le schéma de table de partition GUID (GPT), qui rehausse la limite à un peu moins de 10 milliards de téraoctets en étant codé sur 64 bits, mais il requiert un micrologiciel UEFI, qui remplace depuis peu le BIOS.

En parallèle les fabricants de disques durs ont récemment lancé l'Advanced Format, avec lequel ils ont porté la taille d'un secteur à 4 Ko, contre 512 octets précédemment (huit fois moins), dans un souci d'optimisation de l'espace utile et de la correction d'erreur, ce qui a introduit de nouvelles complications et des ralentissements potentiels avec les systèmes de fichiers qui n'ont pas été conçus pour.

Prise en charge native pour Windows 8

Si les fabricants de disques durs et de cartes mères ont depuis trouvé de multiples parades, Windows 8 sera le premier à prendre en charge nativement ces innovations.

De nombreuses améliorations de Windows 8 reposant sur l'UEFI (le Secure Boot, le chiffrement du disque dur ou le démarrage rapide), celui-ci est requis dans le cadre du programme de certification et l'essentiel des ordinateurs l'exécutant devraient l'adopter. Or comme on l'a vu, la combinaison de l'UEFI, du GPT et du LBA permettra de prendre en charge nativement les disques durs de 3 To et plus, y compris en disque de démarrage.

C'est l'Advanced Format qui a le plus d'implications : une nouvelle révision du système de fichiers NTFS assurant un bon alignement des secteurs a pour commencer été conçue, et il en va de même pour les fichiers VHDx utilisés pour le stockage des machines virtuelles Hyper-V. En outre, de nouvelles API sont également prévues pour que les applications optimisent leurs entrées/sorties pour la taille physique des secteurs.

01E0000004797932-photo-windows-8-sur-un-disque-de-d-marrage-de-3-to.jpg
Windows 8 sur un disque de démarrage de 3 To

Windows 8 rétablira donc la simplicité de mise en œuvre qui se doit, quelque soit la capacité et la taille de secteur des disques durs, tout en garantissant des performances optimales. Pour autant, comme à chaque phase transitoire, des problèmes de compatibilité risquent d'intervenir, notamment avec les disques durs externes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top