Windows 8 sera moins gourmand en mémoire vive

11 octobre 2011 à 18h16
0
Microsoft continue à narrer la conception de Windows 8 sur le blog dédié « Building Windows 8 ». Après avoir décrit le nouvel écran bleu, la séquence de démarrage ou la synchronisation en ligne, le dernier billet fait le point sur la consommation de mémoire vive du futur système d'exploitation.

0140000004430318-photo-windows-8.jpg

La consommation de mémoire vive est plus que jamais cruciale, car Windows 8 a (notamment) vocation à concurrencer les tablettes grand public et inaugure pour ce faire la prise en charge de l'architecture ARM, dont la consommation est nettement inférieure à l'architecture x86.

Mais pour que la consommation électrique reste basse, il faut que la quantité de mémoire vive embarquée le reste aussi, et donc mécaniquement que le système d'exploitation en consomme le moins possible.

L'objectif initial était que la configuration requise par Windows 8 soit la même que celle de Windows 7, mais il devrait même être moins gourmand, grâce à plusieurs artifices :
  • Le gestionnaire de mémoire du futur Windows est pour commencer capable de combiner les pans de mémoire redondants que créent plusieurs services et applications fonctionnant en parallèle, de quoi libérer des dizaines voire des centaines de Mo.
  • 13 services ne démarrent désormais plus qu'à la demande ou même manuellement, alors qu'ils occupaient jusqu'à présent constamment de la mémoire vive. C'est notamment le cas du Plug and Play et de Windows Update.
  • En outre, les services ou applications ne chargent plus en mémoire vive que les pans qui sont fréquemment appelés, laissant le reste à disposition sur le support de stockage.
  • Sur tablette ou ordinateur tactile, les utilisateurs s'en tiendront probablement la majeure partie du temps à la nouvelle interface Metro, les composants requis par le bureau classique ne seront donc plus chargés qu'au besoin, ce qui économise à ce jour 23 Mo de mémoire.
  • Enfin, Windows 8 gère plus efficacement ce qu'il doit conserver ou non en mémoire. Les développeurs peuvent à ce titre identifier certains composants de leurs applications comme peu prioritaires.
En définitive, sur une machine de test de Microsoft, Windows 8, le bureau classique et le composant anti-malware désormais natif ne consomment à ce jour plus que 281 Mo, contre 404 Mo pour Windows 7, et ce bien qu'il soit en l'occurrence dépourvu de Windows Defender. Soit un gain d'un peu plus de 30 %.

00F0000004647726-photo-consommation-m-moire-vive-windows-7.jpg
00F0000004647728-photo-consommation-m-moire-vive-windows-8.jpg
Windows 7 à gauche, Windows 8 à droite
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Tech For Good : Amazon et Apple ne veulent pas s'associer à l'initiative française pour une tech plus éthique
Black Friday Amazon : les 7 meilleures offres high-tech du moment
Le prix des écrans Samsung chute sur Amazon : notre sélection des meilleures offres
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech chez Amazon et Cdiscount
Le Conseil de surveillance de Facebook saisi de ses premiers cas, et deux concernent la France
Ce lot de 3 ampoules Philips Hue sur Amazon est à un bon prix pour Noël
Black Friday Week : l'écran PC gaming Samsung 27'' LED à prix cassé
Avis PureVPN 2020 : une nouvelle mouture en demi-teinte
Black Friday Week : le Casque Bose QC35 est au meilleur prix sur Cdiscount
Black Friday : le SSD interne Samsung 860 EVO 2 To à prix cassé chez Amazon
Haut de page