Windows 7 passe devant Windows XP à l'échelle mondiale

0
Lancé en octobre 2009, Windows 7 n'aura finalement mis que deux ans presque jour pour jour pour supplanter Windows XP.

00F0000001876906-photo-logo-microsoft-windows-7.jpg

Selon le cabinet d'étude StatCounter, s'appuyant sur les données collectées auprès d'un panel de plus de trois millions de sites Internet, la part de marché mondiale de Windows XP est passée de 40,59 % début septembre à 36,62 % début octobre, pendant que celle de Windows 7 passait de 39,04 % à 41,61 %.

Microsoft a pour ce faire vendu plus de 450 millions d'exemplaires de son dernier système d'exploitation, comme l'annonçait le directeur de la division Windows, Steven Sinofsky, en ouverture de la conférence Build. Windows 7 avait alors déjà pris le dessus auprès du grand public, ou plus généralement en France ou aux États-Unis, on peut donc penser que ce sont son adoption en entreprise et dans les pays émergeants qui ont accéléré le processus.

Windows XP, qui passait sous la barre des 50 % peu après son dixième anniversaire, a donc enfin trouvé un digne successeur, après l'échec commercial et d'estime de Windows Vista.

Notons enfin qu'en parallèle, selon le cabinet Net Applications cette fois, Mac OS X a enregistré le mois dernier sa plus forte progression d'un mois à l'autre depuis des années, pour atteindre 6,45 % des parts de marché mondiales.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung vs. Apple : vers un règlement à l'amiable en Australie ?
Alibaba affirme publiquement son intérêt pour Yahoo!
Nintendo DS : la vente de dispositifs de copiage interdite en France
Le dispositif
Android : une faille découverte au sein de quelques smartphones de HTC
Rapport X-Force : IBM met l'accent sur la sécurité des OS mobiles
Chrome évincerait Firefox de la seconde place cette année
La dépendance au Net prend de l'ampleur selon une étude allemande
Samsung Exynos 4212 : la puce ARM passe au 32 nm et s'accélère
Google ouvre sa première Chrome Zone à Londres
Haut de page