Le moteur de Microsoft Edge se calquera strictement sur WebKit

18 juin 2015 à 13h56
0
Pour son nouveau navigateur Edge, Microsoft entend élargir au maximum la compatibilité des sites Internet. Pour ce faire, les développeurs se baseront sur le moteur de rendu WebKit faisant alors figure de référence.

Il n'y a pas si longtemps, les développeurs Web optimisaient strictement leurs sites pour le moteur de rendu Trident du navigateur Internet Explorer détenant alors 90 % du marché. Avec l'arrivée de Firefox et Chrome, d'autres moteurs - Gecko, WebKit/Blink - ont été démocratisés sur PC mais également sur smartphones avec Safari. A l'heure actuelle, c'est WebKit qui a pris le pas et concentre les intérêts des développeurs Web.

Pendant longtemps, Microsoft a tenté de convaincre les développeurs d'arrêter d'optimiser leurs sites Web strictement pour WebKit et de reposer davantage sur les standards du Web, c'est-à-dire en évitant de préfixer les propriétés CSS strictement pensées pour ce moteur de rendu.

05710774-photo-webkit-banner.jpg


En février 2012, Daniel Glazman co-président du groupe de travail CSS, expliquait que la multiplication des sites Internet optimisés pour WebKit allait se traduire par l'intégration du préfixe -webkit- directement au sein du moteur de rendu des autres navigateurs. Cela reviendrait finalement à replacer le standard autour d'un seul moteur. Il avait vu juste.

Mais plutôt que d'adopter directement le moteur open source WebKit, Microsoft a pris le parti de concevoir un nouveau moteur basé sur Trident, Edge HTML. Sur l'un de ses blogs officiels, la firme Redmond explique avoir ajouté plus de 45 standards et effectué plusieurs milliers de corrections permettant d'obtenir un meilleur affichage des pages Web.

Microsoft a tout d'abord pris le parti de changer le user agent sur Internet Explorer 11 afin de l'identifier en tant que navigateur basé sur WebKit. L'objectif était d'éviter le chargement de code spécifiquement conçu pour Internet Explorer lequel est souvent moins avancé que celui conçu pour les autres navigateurs. Microsoft a également implémenté les préfixes -webkit- des propriétés CSS pour optimiser l'affichage des pages Web, une stratégie également adoptée par Mozilla au sein de Firefox.

0226000007869797-photo-edgehtml.jpg


Au sein de Microsoft Edge, bien que le user agent ne fasse plus mention de Trident, Microsoft regrette que les développeurs Web passent ce dernier au crible pour pouvoir continuer à retourner du code spécifiquement conçu pour Internet Explorer 11.

« Ce n'est pas la meilleure approche puisque Microsoft Edge mime le comportement de "WebKit", pas celui d'IE11 », explique ainsi Microsoft. La firme de Redmond affirme que le code pensé pour WebKit fonctionne mieux sur le navigateur Edge que celui d'Internet Explorer 11.

Et d'ajouter très clairement : « toute différence entre Edge et Webkit est considérée comme un bug qui nous intéresse pour le corriger ».

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E3 2015 : Dark Souls III dévoile ses premières nouveautés
Une vulnérabilité sur OS X et iOS permet de hacker le gestionnaire de mots de passe
Les start-up de la finance s'organisent pour secouer les banques
Kazam confirme vouloir produire des smartphones sur Windows 10
Pour les services fixes, Bouygues parie sur la 4G chez les pros
Skype Translator : parlez en français avec un Chinois
E3 2015 : trois nuances de Tom Clancy chez Ubisoft
Innovation ouverte : Intel travaille sur son alternative aux Google Glass
Vente privée Free Mobile : le forfait à 3,99 euros par mois pendant un an
E3 2015 : Avec For Honor, on démembre à grands coups d'épée chez Ubisoft
Haut de page