Windows 10 sautera du numéro de version 6.3 à 10.0, quid de la compatibilité ?

26 novembre 2014 à 18h32
0
Avec Windows 10, Microsoft veut plus que jamais prendre un nouveau départ, et même faire table rase du passé. En témoigne un détail... historique. En plus de faire sauter un numéro de version à la marque Windows, l'éditeur va effectivement faire faire le grand saut au numéro de version du noyau.

C'est une bizarrerie ancestrale : la dénomination commerciale et le véritable numéro de version de Windows ne correspondent plus depuis près de 15 ans. Le successeur de Windows NT 4.0 fut en effet Windows 2000, mais ce dernier renvoyait malgré tout au numéro de version 5.0. C'est devenu bizarre lorsque Microsoft est revenu aux chiffres pour la dénomination commerciale du système d'exploitation, c'est-à-dire quand le successeur de Windows Vista était à la fois Windows 7 et Windows 6.1.

00C0000007668051-photo-windows-10-logo.jpg

Jusqu'à présent la liste des systèmes d'exploitation clients (donc serveurs évincés) s'établit ainsi :
  • Windows NT 3.1 = version 3.1
  • Windows NT 3.5 = version 3.5
  • Windows NT 4.0 = version 4.0
  • Windows 2000 = version 5.0
  • Windows XP = version 5.1 (32 bits) ou 5.2 (64 bits)
  • Windows Vista = version 6.0
  • Windows 7 = version 6.1
  • Windows 8 = version 6.2
  • Windows 8.1 = version 6.3
Microsoft a donc pour habitude d'incrémenter le numéro majeur lorsqu'il révolutionne le noyau de Windows, et d'incrémenter seulement le numéro mineur autrement.

Selon cette logique le futur Windows 10 aurait donc dû adopter le numéro de version 6.4. Mais quitte à avoir sauté la marque Windows 9, Microsoft en profitera pour uniformiser le numéro de version, qui passera donc directement de 6.3 à 10.0. C'est ce qu'ont révélé les dernières mises à jour (builds) de la Technical Preview du système d'exploitation, puis ce qu'a indirectement confirmé l'éditeur dans une note concernant l'agent utilisateur d'Internet Explorer.

Il fut un temps où ces numéros de version posaient des problèmes de compatibilité. Aux débuts de Windows Vista en particulier, de nombreux logiciels ne fonctionnaient pas car ils n'avaient pas prévu un numéro de version majeur supérieur à 5. Mais depuis Windows 7, comme l'explique le site Internet anglophone Ars Technica, la mécanique a été inversée : le système d'exploitation ne lance un logiciel avec les dernières fonctionnalités que si ce dernier le réclame explicitement. En d'autres termes, un logiciel qui n'aurait pas été mis à jour pour Windows 10 se lancerait sans problème en mode de compatibilité Windows 8.1 ou inférieur.

Le bond du numéro de version peut aussi s'expliquer par les changements majeurs qu'entrainent l'uniformisation des différentes branches de Windows pour téléphones, tablettes et ordinateurs.

07790287-photo-about-windows-version-10-0-build-9888.jpg

Contenu relatif :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top