Windows 11 et TPM 2.0 : comment l'activer pour éviter la panique ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
26 juin 2021 à 09h25
75
Windows 11 © The Verge
© The Verge

La question du fameux Trusted Platform Module a nourri bien des inquiétudes depuis la publication des recommandations matérielles de Microsoft pour Windows 11 .

Au lendemain de l'événement Microsoft dévoilant officiellement Windows 11, l'éditeur a publié une liste du « minimum requis » pour installer et faire tourner son prochain système d'exploitation .

Parmi les diverses recommandations matérielles, beaucoup d'utilisateurs et utilisatrices se sont inquiétés en remarquant qu'il était question de disposer du TPM 2.0 et d'un BIOS UEFI en mode Secure Boot.

TPM 2.0 kézako ?

Plus ou moins officialisé en 2009 après l'obtention du standard ISO/IEC 11889, l'acronyme TPM signifie Trusted Platform Module. De manière extrêmement schématique, il s'agit d'un standard cryptographique dont l'objectif est le stockage d'informations précises afin, par exemple, d'authentifier ou de chiffrer des données .

Asus TPM Module © Asus
© Asus

En 2014, les spécifications TPM ont évolué vers la version 2.0 et alors que les modules étaient autrefois limités aux seuls professionnels – et encore – la chose s'est assez vite démocratisée. Plutôt que de réserver le TPM à des modules dédiés présents sur la carte mère d'une machine, d'autres éléments d'une configuration ont ainsi pu héberger ce standard.

Windows PC Health Check : source de frayeur

Partant du principe qu'il valait mieux permettre à tout un chacun de vérifier, facilement, que Windows 11 était à sa portée, Microsoft a déployé un logiciel pour tester sa configuration et voir si, oui ou non, il est possible d'installer le prochain système d'exploitation.

Windows PC Health Check © Nerces
© Nerces

Téléchargez Windows PC Health Check et après une rapide installation, l'outil est prêt à analyser votre machine. La réponse arrive deux secondes plus tard sous la forme d'un laconique « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 ». La machine est pourtant récente ?!

L'activer pour ne pas paniquer

À vouloir faire simple, Microsoft y est sans doute allé un peu vite, alors plutôt que de vous tourner vers un revendeur pour trouver le module TPM 2.0 à installer sur votre carte mère - dont les prix augmentent bigrement ces derniers jours - prenez deux secondes de plus…

En effet, nous l'avons dit, depuis 2014 et plus encore 2016, d'autres éléments d'une configuration peuvent héberger ce standard : AMD et Intel sont concernés. Dans le cas d'AMD, il s'agit d'activer le firmware TPM (fTPM) et chez Intel, on active le PTT ou Platform Trust Technology.

Intel PTT © Nerces
AMD fTPM © Nerces

Activation, à gauche sur plateforme Intel et à droite sur plateforme AMD © Nerces

Dans un cas comme dans l'autre, c'est au niveau du BIOS de votre PC qu'il faut vérifier la chose : c'est un peu différent selon les constructeurs, mais on y arrive souvent via le « CPU Configuration » chez AMD ou le « PCH-FW Configuration » chez Intel.

Dès lors que l'option est repérée, il suffit de l'activer, de sauvegarder les modifications et de redémarrer la machine. Ensuite, de retour sous Windows, vous pouvez utiliser le logiciel HWInfo qui permet de vérifier la bonne activation du TPM 2.0.

HWInfo TPM © Nerces
© Nerces

Pour terminer, vous n'aurez plus qu'à relancer Windows PC Health Check et lui demander de réaliser une nouvelle analyse pour lire un bien plus rassurant « Ce PC peut exécuter Windows 11 ».

Windows PC Health Check © Nerces
© Nerces

Attention, loin de nous l'idée de dire que Windows 11 sera opérationnel sur n'importe quel PC. Reste que se laisser effrayer par tous les bonimenteurs du Web n'est pas la meilleure solution… ils ont souvent quelque chose à vous vendre au passage.

Pour vérifier la comptabilité de votre PC avec Windows 11, téléchargez PC Health Check mis à disposition par Microsoft.

Modifié le 28/06/2021 à 13h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
75
43
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Installée sur 1 % des PC, la preview de Windows 11 est la plus populaire selon Microsoft
Vivaldi 4.1 : meilleure gestion des onglets et séquences de commandes personnalisées
Microsoft 365 : fin du support d'Internet Explorer 11 au 17 août
Google Maps proposera de vérifier l'affluence dans les transports en commun
Bon plan antivirus : protégez votre vie numérique avec cette offre de Bitdefender à prix jamais vu !
Le service de stockage prometteur Icedrive vous propose une offre séduisante à 4,17€ seulement !
Google Maps permet de détecter les zones à faibles émissions carbone dans Paris
Chrome OS : un caractère manquant dans le code crée un bug frustrant sur les Chromebook
Windows 11 : une nouvelle preview, des nouveautés et des correctifs
Microsoft déploie Edge 92 avec un testeur de mot de passe et une extension pour Outlook.com
Haut de page