Waze partenaire de l’Europe pour des secours plus rapides

25 juin 2017 à 12h12
0
La filiale d'Alphabet (Google) vient de signer un partenariat avec l'Italie la France et l'Autriche pour accélérer les interventions des secouristes sur la route en cas d'accident.

Quatre sites pilotes ont été choisis pour tester le programme, dont deux en France.

Informer les secours, et les automobilistes en cas d'accident

Présent dans les smartphones de millions d'automobilistes, Waze a bâti son succès en misant sur les interactions entre automobilistes. Le service de navigation GPS est l'un des plus performants pour trouver les chemins les plus rapides car ses utilisateurs informent la communauté en temps réel de tous les événements qu'ils rencontrent sur la route, y compris la présence des forces de l'ordre, ce qui lui a valu d'ailleurs quelques déboires avec les autorités de plusieurs pays.

Mais Waze entend s'acheter une conduite et améliorer sa réputation en devenant un auxiliaire efficace des services de secours. L'association européenne du numéro d'urgence, l'Eena, espère mettre à profit cette source inégalable d'informations pour faire gagner quelques précieuses minutes aux secours en cas d'accident.

01F4000008562884-photo-waze-pour-android-auto.jpg


Expérimentations en septembre

Le partenariat comporte trois volets : les services d'urgence connectés à Waze recevront instantanément dans leur système les notifications d'incidents signalés à l'application par les automobilistes sur la route ; les urgentistes pourront en retour envoyer aux utilisateurs des conseils et informations soit pour éviter la zone (incendie, déversement de produits sur la chaussée) ou leur signaler la présence d'une équipe sur les lieux d'un accident. Le troisième volet est le cœur de métier de Waze, à savoir une aide à la navigation pour que les véhicules de secours empruntent l'itinéraire le plus rapide.


Déjà testée aux Etats-Unis, la collaboration entre Waze et les secours s'avère fructueuse : un véhicule de secours gagne en moyenne 4 minutes pour se rendre sur les lieux d'un accident. Suffisant, parfois, pour sauver des vies. Des tests vont être menés à partir du mois de septembre sur 4 sites pilotes en Europe dont deux en France : les Services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) des Bouches-du-Rhône et de la Vienne seront les premiers à l'expérimenter, avant une éventuelle généralisation.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top